Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Entreprises - Mortalité 2015

Date de création: 03-04-2016 21:18
Dernière mise à jour: 03-04-2016 21:18
Lu: 211 fois


COMMERCE- REGISTRE DU COMMERCE- ENTREPRISES- MORTALITE 2015

Le taux de mortalité des entreprises algériennes — radiées du Centre national du registre du commerce (CNRC) — est en augmentation.

Selon des chiffres rendus publics par le CNRC,  mi-mars 2016, ce taux a été, l’année dernière, de 8,2%, avec la disparition de 8305 entreprises, contre 7670 en 2014. Sans donner d’explication sur les raisons de la disparition de ces entreprises, le même organisme, relevant du ministère du Commerce, précise que les sociétés concernées par ces radiations activaient majoritairement dans les secteurs des importations (28,7%), des services (28%), de la production industrielle (24%) et du commerce de gros (9,3%).

Quant à la création de nouvelles entreprises, le CNRC indique que l’année 2015 a connu moins de sociétés créées, soit 15 475 contre 17 334 en 2014, en baisse de 3,8%. «Les principales activités des entreprises créées durant l'année dernière sont les services (3782), la production industrielle (3121), le commerce de gros (1393) et celui de détail (810)», note la même source.

Globalement, le nombre d’entreprises (publiques et privées) activant en Algérie «a atteint 164 332 à fin 2015, contre 157 122 en 2014, ce qui représente moins de 10% de l'ensemble des opérateurs inscrits au registre du commerce, estimé à plus de 1,8 million d’opérateurs sous forme de personnes morales (sociétés) ou physiques», ajoute encore le CNRC.  S’agissant des entreprises étrangères, 837 entités ont été créées en 2015, portant leur nombre global à 9715 à fin 2015.

Les nationalités les plus présentes sont les entreprises françaises (1963), syriennes (1146), chinoises (818), turques (813) et tunisiennes (643). Par domaine d’activité, le CNRC classe ces entreprises dans 5 catégories : la production industrielle (4020), les services (4258), l'import (2291), le commerce de gros (1000) et le commerce de détail (933). Et de préciser qu’en 2015, 296 entreprises étrangères ont été radiées du registre national du commerce. Selon le CNRC toujours, le nombre global d'étrangers, englobant les sociétés et les personnes physiques, était en hausse en 2015 à 12 039 opérateurs, en augmentation de 4,7% par rapport à 2014.

Le CNRC relève aussi une baisse des inscriptions des opérateurs économiques-personnes physiques, puisqu’en 2015, seulement 153 616 personnes physiques se sont inscrites au registre du commerce, soit un recul de 4,1% par rapport à 2014. Enfin, le nombre global des opérateurs économiques inscrits (sociétés et personnes physiques) a atteint 1 830 999, un chiffre en hausse de 3,1% par rapport à 2014.

.