Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Gasoil - Consommation

Date de création: 11-05-2008 13:34
Dernière mise à jour: 07-09-2011 11:35
Lu: 624 fois


ENERGIE - CARBURANT - GASOIL - CONSOMMATION

Le niveau relativement bas du prix du gasoil a encouragé sa surconsommation malgré les«dangers » que son utilisation présente pour l’environnement et la santé publique.
La consommation a connu, ces dernières années une forte augmentation, à + 9% par an en moyenne durant la période 2000-2006, passant de 3,6 millions de tonnes en 2000 à 6,1 millions de tonnes en 2006.
Entre 2000 et 2006, la production moyenne du gasoil en Algérie a été de l’ordre de 6,1 millions de tonnes par an, soit 28% de la production totale de carburants. La répartition de la consommation finale du gasoil ,par secteur d’activités en 2005, montre que le secteur des transports représente la part la plus importante avec 49%, suivi du secteur résidentiel et tertiaire (23%), l’agriculture (17%) et l’industrie et le bâtiment-travaux publics avec 11%. Les raisons (officielles) de l’augmentation de la demande sur ce fioul se résument à la tendance de plus en plus élevée à la « diselisation » du parc de l’automobile (l’évolution est caractérisée par une tendance vers le diesel dont le taux est passé de 27% en 2000 à 31% en 2006) , la relance écconomique et l’augmentation des revenus des ménages, et au prix bas du gasoil par rapport aux prix des essences.
En 2007, le prix du gasoil à la pompe (13,70 dinars/l) équivaut à peu près à la moitié du prix des essences, et ne représente que le tiers environ des prix internationaux de ce carburant (environ 35 Da/l)
A partir de 2007, l’Algérie devrait enregistrer un déficit de 100 000 tonnes de gasoil par an à combler par l’importation pour un coût de 52 millions de dollars, selon le ministère de l’Energie (19 juillet 2007).
L’Algérie compte, en 2007, cinq raffineries pour tous types de carburant, d’une capacité totale de 22,2 millions de tonnes/an : Skikda (15 millions de tonnes), Arzew (2,5 Mt), Alger (2,7 Mt), Hassi Messaoud (1,2 Mt) et, la (nouvelle) raffinerie d’Alger (600 000 tonnes).
Notes : - La production algérienne de gas oil atteindrait 7,06 millions de tonnes en 2009 et 9,37 millions de tonnes en 2012 selon la revue PGA. En 2007, la production n’est que de 6,643 millions de tonnes (consommation en 2006 : 6,1 millions de tonnes)

- Fin juillet 2009 est entré en service le projet "Topping" de condensat de la raffinerie de Skikda qui doit permettre de résorber , grâce à sa capacité de 5 millions de tonnes/an, le déficit en essence et gasoil. L'usine doit valoriser le condensat par la production de produits finis à forte valeur ajoutée: butane, gasoil, kérosène, et nafta (destiné à l'exportation)

- En 2010, l'Algérie a importé 376 000 tonnes de gasoil ( 1,159 millions de tonnes prévues en 2011, 576 000 tonnes en 2009) ...alors que la consommation annuelle  est  de 8,321 millions de tonnes ( 9,396 millions de tonnes en 2009). La capacité de production ( début 2011) permet une production de près de 7 millions de tonnes /an ...et il est programmé d'arriver à 10 millions de tonnes dans le cadre du progralmme d'investissement