Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Oran

Date de création: 22-06-2018 17:25
Dernière mise à jour: 22-06-2018 17:25
Lu: 8 fois


ECONOMIE- REGION- ORAN

 

Oran veut se hisser au rang des métropoles méditerranéennes. Une ambition plus que légitime, grâce aux nombreux projets structurants lancés par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lui offrant ainsi, un nouveau visage, celui d’une ville moderne, dynamique, attrayante et ouverte sur le monde. Son nouveau statut, elle le doit, en grande partie, aux nombreux projets livrés et d’autres en voie de réception, lancés ou réalisés dans le cadre des différents programmes quinquennaux initiés par le Président de la République.
En effet, le développement local a touché l’ensemble des secteurs sans exception. Prenant l’exemple de l’habitat, Oran a connu un nombre de réalisations jamais égalées depuis l’Indépendance puisque tous les segments ont été pris en charge. La stratégie de la prise en charge de la demande sociale en matière de logements a pris en considération l’éradication des  bidonvilles ainsi que de l’habitat précaire et vétuste. Dans ce cadre là, le chef de l’Etat a lancé durant l’année 2000, le projet de réalisation de 12.000 logements au profit de la population du quartier des Planteurs relevant du secteur urbain Sidi El Houari, considérée comme la plus grande ceinture de misère de la wilaya. Depuis, ces opérations se poursuivent à ce jour.
Dans le secteur de la Santé, la wilaya a bénéficié d’un hôpital ultramoderne de 740 lits, en l’occurrence l'établissement hospitalier universitaire, EHU 1er Novembre, à l'USTO. Cette structure est dédiée à la fois à la prise en charge de la santé des citoyens et au développement de la recherche scientifique en la matière. Oran a bénéficié aussi d’un hôpital militaire régional militaire et universitaire de plus 300 lits et un établissement hospitalier régional de la sûreté nationale de 120 lits. Pour ce qui est du  développement des ressources en eau, la mise en service en 2009 du projet du MAO «Mostaganem-Arzew-Oran» a mis un terme à la souffrance des Oranais de la pénurie en eau potable. Ce projet a permis le transfert de 110 millions de m3 d'eau par an vers Oran qui, soulignons-le, ne dispose pas suffisamment de ressources locales. Le secteur de la Jeunesse et des Sports n’est pas en reste. En effet, la wilaya a bénéficié de nombreux projets qui lui ont permis de décrocher l’organisation des Jeux Méditerranéens 2021. Dans ce cadre là, une enveloppe financière de l’ordre 5 milliards de dinars a été allouée  à la wilaya d'Oran pour le lancement d’un nombre d’équipements sportifs destinés à la promotion du secteur, parmi lesquels, le  stade olympique d'Oran d’une capacité de 40.000 places, terrains de réplique, stade d'athlétisme, salle omnisports de 6000 places, centre d'hébergement. A cela s’ajoute, le projet du village méditerranéen, réalisé actuellement à plus 75% avec une capacité actuelle de 4.000 lits qui devrait être portée à 20.000.
Quant aux projets d’investissements réalisés dans le cadre du partenariat avec des sociétés étrangères, Oran est considérée aujourd’hui, comme la plus attractive des villes algériennes en termes d’investissements étrangers. En plus d’être un pôle de l’industrie pétrochimique, la wilaya est devenue un pôle de grandes industries sidérurgiques et mécaniques. La création de la zone économique de Bethioua a permis l’installation du géant turc Tosyali. Pôle mécanique aussi, car elle abrite le projet de Renault Algérie produit depuis novembre 2014, la marque Symbol sur le site de Tlélat qui accueillera bientôt le projet de PSA Peugeot-Citroën.