Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Inesg

Date de création: 17-02-2016 13:08
Dernière mise à jour: 17-02-2016 13:08
Lu: 345 fois


ADMINISTRATION- INSTITUTIONS- INESG


Créé en 1984, l’INESG (Institut national de stratégie globable) , dont le siège est aux Vergers (Bir Mourad Rais/Alger) est sous tutelle de la présidence de la République et dispose d’une autonomie financière. L’Institut a pour mission de mener, en concertation et en liaison avec les secteurs concernés, des analyses et des études de prospective portant sur les rapports existant entre les situations, facteurs et paramètres de nature à éclairer, expliquer ou anticiper les évolutions ou conjonctures de la vie nationale et internationale. En matière d’analyses, d’études et de recherches, l’Institut est chargé d’effectuer des études de prospective concernant notre société et son évolution en rapport avec les autres sociétés. Dans cette perspective, il procède à une évaluation globale des problèmes de développement en établissant des scénarios d’évaluation économique, sociale et politique, à moyen et long termes. L’INESG est chargé également d’entreprendre des études en rapport avec l’environnement économique, social et culturel international. À cet effet, il procède à des analyses portant, d’une part, sur les profils économiques des principaux partenaires de notre pays et, d’autre part, sur les structurations, évolutions et conjonctures des marchés mondiaux.



Outre les trois revues de l’INESG (Confluences internationales, El Mountada (forum) et Les notes de l’INESG), l’Institut compte publier, sous peu, une autre, intitulée La revue algérienne de prospectives et d’études stratégiques. Il y a ,aussi, de prévu la publication prochaine d’une cinquième revue qui s’appellera L’index du terrorisme. Enfin, la sixième publication prévue, est La lettre de l’INESG. Un «document de trois pages qui aura, dans un premier temps, une périodicité mensuelle».
Il faut savoir que l’INESG dispose, au second étage de la bâtisse, d’une bibliothèque forte de pas moins de 18.000 ouvrages rédigés  en langues arabe et étrangères. Plus bas, au rez-de chaussée, un fonds de 500 titres de revues y est précieusement archivé. Aussi et après avoir créé la banque de données SINDJEB, en 2012, (presse, revues, ouvrages, thèses de doctorats, etc.), après avoir mis en œuvre la base de données TACHRIAT (logiciel du Journal officiel) ainsi que le SNDL (Système national de documentation en ligne), il est prévu la création, dans ces mêmes lieux, d’un centre d’archives selon les standards internationaux.

L’Inesg a vu plusieurs directeurs succéder à sa tête dont M’hamed Yazid, Boualem Benhamouda…