Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Dépenses/Puissances militaires- Rapports 2018 Mo Ibrahim/Gfp

Date de création: 21-06-2018 19:06
Dernière mise à jour: 21-06-2018 19:06
Lu: 62 fois


DEFENSE - ETUDES ET ANALYSES- DEPENSES/PUISSANCES MILITAIRES –RAPPORTS 2018 MO IBRAHIM/GFP

 

Dans son rapport 2018 sur le service public en Afrique, la fondation Mo Ibrahim a dressé un classement des 16 pays africains, dont le secteur de la défense prend le plus de place dans l’économie nationale.

Selon le classement dont les chiffres s’expriment en pourcentage du Produit intérieur brut (PIB), c’est la Libye qui arrive en tête du classement avec 7,8% du PIB consacré au secteur de la défense.

Le document indique, qu’en moyenne, 2,1% du PIB du continent est investi dans le secteur de la défense, soit l’un des taux les plus faibles de la planète.

Pour effectuer son classement, l’institution a sélectionné les pays africains dont la part du secteur de la défense dans le PIB est supérieure à la moyenne continentale.

Notons que la fondation Mo Ibrahim se base pour ce classement, sur des données datant de 2014 pour la Libye et 2016 pour les 15 autres pays.

Classement Mo Ibrahim des économies africaines les plus dépensières en matière de défense

Rang

Pays

Part des dépenses militaires dans le PIB (en %)

1

Libye

7,8

2

Congo

7,0

3

Algérie

6,7

4

Mauritanie

4,1

5

Namibie

3,9

6

Botswana

3,7

7

Soudan du Sud          

3,7

8

Angola

3,7

9

Maroc

3,2

10

Mali

3,2

11

Soudan

3,1

12

Tchad

2,6

13

Zimbabwe

2,6

14

Guinée

2,5

15

Tunisie

2,3

16

Burundi

2,3

--------------------------------------------------------------------


L’Egypte et l’Algérie restent les deux premières puissances militaires en Afrique, selon  l’édition 2018 du classement des armées dans le monde, publiée par le site américain spécialisé dans la défense Global Fire Power (GFP), cité par l’agence Ecofin.

L’Egypte qui arrive en tête de ce  classement et qui occupe  le 12è  rang à l’échelle mondiale sur un total de 136 pays étudiés, avec un score de 0,2751 point, d’après le classement qui se base sur cinquante critères, dont le nombre de militaires actifs, la force navale, la disponibilité du carburant pour les opérations militaires, le nombre d’avions de chasse, le budget consacré à la défense et la flexibilité logistique.

L’Egypte dispose de 454 250 militaires actifs et de 875 000 réservistes, 4 946 chars, 1132 avions militaires, dont 309 avions de chasse, et de 319 navires et bâtiments de guerre.

L’Algérie (23è à l’échelle mondiale) occupe la deuxième position à l’échelle africaine, suivie par l’Afrique du Sud (33è au plan mondial), le Nigeria (43è), l’Angola (48è), l’Ethiopie (51è), le Maroc (55è), le Soudan (70è) et la Libye (74è). La RD Congo (75è à l’échelle mondiale) ferme le Top 10 africain.

Selon Global Fire Power, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Inde et la France sont les cinq plus grandes puissances militaires au monde.

Classement des puissances militaires africaines:

Egypte (12è à l’échelle mondiale)

Algérie (23è)

Afrique du Sud (33è)

Nigeria (43è)

Angola (48è)

Ethiopie (51è)

Maroc (55è)

Soudan (70è)

Libye (74è)

RD Congo (75è)