Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Théâtre -Sonia

Date de création: 20-06-2018 18:37
Dernière mise à jour: 20-06-2018 18:37
Lu: 66 fois


CULTURE – PERSONNALITES- THEÂTRE- SONIA

La  comédienne algérienne Sonia (née Sonia  Mekkiou) ,  s'est eteinte , à Alger , des suites d’une longue maladie, dimanche 13 mai 2018  à l'âge de 65 ans

Né en 1953, Sonia avait fait ses premiers pas sur les planches à l'âge de 17 ans, après une formation à l'Institut supérieur des métiers des arts de la scène (Ismas) dont elle est diplômée en 1973. Elle s’est illustrée surtout sur les planches en jouant dans une vingtaine de pièces. Première comédienne algérienne à avoir joué le monologue en 1992 : « Fatma », mise en scène : Ziani Chérif Ayed. Importante tournée africaine et européenne. Elle a joué au théâtre dans : « Les martyrs reviennent cette semaine » de Tahar Ouattar, mise en scène : Ziani Chérif Ayed, « Le journal d’une femme insomniaque » de Rachid Boudjedra, « Les généreux » de Abdelkader Alloula, mise en scène : Jean-Yves Lazennec, « Les fils de l’amertume » de Slimane Benaissa, mise en scène : Jean-Louis Hourdin. « Les maudits à Vérone », mise en scène : Dominique Touzé.  Sonia Mekkiou a également mis en scène et interprété deux pièces théâtrales : « Les Saltimbanques », adapté du « Chant du cygne » et  « Nuit de divorce ».  A la télévision elle a participé à quatre feuilletons dont le plus émouvant demeure El Bedra d’Amar Tribèche où elle joue le rôle d’une femme atteinte d’un cancer, abandonnée par son mari. Durant sa carrière elle a obtenu plusieurs distinctions : le Prix de la Meilleure Interprétation Féminine au Festival International de Carthage en 2001 et le Prix de la Meilleure Pièce de théâtre, attribué par la ville de Tunis pour la pièce « Les Saltimbanques », qu’elle a mise en scène et jouée au Festival International de Carthage en 2001. Moins présente au cinéma, elle a joué dans la première partie du dernier film de Karim Moussaoui « En attendant les hirondelles». 

Durant sa carrière théâtrale, Sonia a joué avec les grands comédiens du Théâtre national dont la majorité est décédée aujourd’hui : Aggoumi, Benaissa, Medjoubi, Rachid Fares, Rouiched, Benguetaf….     

 

La comédienne avait pris sa retraite à la fin de l'année 2015 pour se consacrer à l'écriture mais aussi au cinéma où elle fera sa dernière apparition dans le film "En attendant les hirondelles" (2017) de Karim Moussaoui.

Elle était mariée au grand comédien Sid Ahmed Aggoumi, avec qui elle a eu une fille Samia Meziane qui a poursuivi le parcours de sa mère en devenant comédienne au cinéma. Depuis ces dernières années, Samia vivait avec sa mère Sonia, avec son bébé et son mari Khaled Benaissa. Son petit enfant a offert beaucoup de réconfort à Sonia dans sa lutte contre la maladie et la douleur.