Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bordj Bou Arréridj - Chômage 2015

Date de création: 04-02-2016 14:16
Dernière mise à jour: 04-02-2016 14:16
Lu: 161 fois


TRAVAIL- REGION- BORJ BOU ARRERIDJ – CHÔMAGE 2015

La wilaya de Bordj Bou Arréridj, qui compte 694.115 habitants, a enregistré une population active de plus de 315.000 personnes. Ce qui donne un nombre d’employés de l’ordre de 289.702 personnes, chiffre comptabilisé en 2015.
Comparé au nombre total d’habitants, cela représente un taux appréciable de 73,41%.

Ces employés sont concentrés essentiellement au chef -lieu, mais aussi dans d’autres communes comme Medjana, Bordj Ghedir et Ras El Oued. A noter que le classement par population n’est pas respecté dans ce domaine, puisque Ras El Oued, la seconde, n’est que quatrième pour le nombre d’employés. Khelil, la troisième, n’est même pas dans les cinq premiers dans ce domaine toujours. Pour ce qui est des secteurs qui emploient le plus, nous pouvons observer ce classement, avec en tête les domaines du commerce et services avec 29%, l'agriculture et les forêts 23%, l'administration 20% et le BTPH avec seulement 15% . L'industrie, vitrine de la wilaya, ne détient que 13% dans la création d'emplois.
Autre remarque pertinente, les femmes, qui représentent presque la moitié de la population, sont minoritaires dans le monde du travail, dominé par les hommes à hauteur de 81%. Elles sont employées essentiellement dans l'administration avec un taux de 42% et à un degré moindre dans les services avec 22%.
Chez les demandeurs d'emploi, la tendance est la même. Pour 25.397 demandeurs, 20.365 sont des hommes. Néanmoins si notre regard se porte sur le niveau d’instruction, les femmes sont mieux classées que les hommes ; au niveau de l’enseignement supérieur on dénombre 3.171 femmes pour 2.240 hommes. Une petite consolation qui fait état des acquis enregistrés quant à l'instruction des filles. Dans la wilaya, on compte 13.304 offres d'emploi qui proviennent surtout du secteur privé avec 11.684 postes, soit 88% d’emplois créés.
Le secteur public est classé deuxième avec 1.096 postes. Les sociétés étrangères installées n’emploient que 524 personnes. Ces postes sont en majorité des contrats à durée déterminée, soit 12.770 cas (96%) des postes contre 534 CDI.
68.000 emplois attendus d’ici 2 ou 3 années
Les offres d'emploi concernent aussi bien les diplômés que les titulaires de qualification, tous domaines confondus, avec 56%. Les personnes sans diplômes représentent 44%, une frange importante, comme on peut le constater, des demandeurs d'emploi. Cette situation a provoqué une légère hausse du taux de chômage, calculé, rappelons-le, en comparant la population active avec celle inactive. En 2015, le taux était de 8,06%. En comparaison à 2010, 2011 et 2012, le taux de chômage était estimé sous la barre des 8%.
Mais ces chiffres devraient s’améliorer dans les années à venir avec le lancement d'un projet important, à savoir la relance des travaux de réalisation de la double voie électrifiée Bordj-Thénia qui va  créer 12.000 emplois dont 4.000 destinés aux habitants de la wilaya. 
Un nombre de 733 projets seront agréés par le CALPIREF qui donnera la possibilité de recruter 68.000 personnes dans deux ou trois ans, selon les déclarations du directeur de wilaya chargé de l'industrie et des mines. Selon la même source, la plupart de ces emplois seront permanents, un facteur de stabilité pour les bénéficiaires et une aubaine pour la wilaya, sachant que le nombre d’emplois prévus représente près de 25% de la population inactive qui sera employée.
Ce qui montre la prépondérance de l'investissement qui permet également une création de richesse et même une possibilité d'exportation qui entre dans le cadre de la promotion des ventes à l'étranger hors hydrocarbures. La wilaya de Bordj Bou Arréridj, pionnière en matière de lutte contre le chômage, devra également ouvrir la voie à la diversification de l'économie nationale.
                                   © El Moudjahid/Fouad Daoud/mercredi 20 janvier 2016