Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilan Onda 216

Date de création: 20-06-2018 18:29
Dernière mise à jour: 20-06-2018 18:29
Lu: 56 fois


http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gifCULTURE- DROITS D’AUTEUR- BILAN ONDA 2016

 

 Un taux de croissance de 8,57% a été réalisé par l'Ofice national des droits d'auteurs et de droits voisins ONDA, a annoncé, hier, Sami Bencheikh El-Hocine, directeur général de l'Office, lors de la présentation du bilan annuel des activités de l'ONDA, en présence de M. Belhachemi directeur régional de l'ONDA, au Théâtre ‘Abdelkader Alloula' d'Oran. En 2016, l'ONDA a enregistré des recettes de l'ordre de 466 milliards de centimes, alors qu'en 2017 ce sont 510 milliards de centimes qui ont été réalisées, a expliqué le responsable, précisant que l'Office a reversé 183 milliards de centimes aux droits d'auteurs et droits voisins y compris le domaine public. Cette répartition a, également, ciblé la protection intellectuelle de sorte qu'un montant de 460 millions de dinars a été consacré pour la réalisation de films, de festivals, de représentations théâtrales et toutes autres œuvres artistiques et culturelles. Toutefois, sur la totalité du montant alloué, une enveloppe de 22 milliards de centimes a été octroyée pour la grande caravane artistique qui a sillonné l'ensemble des daïras et des communes et qui a vu la participation de 900 artistes. Le reste était destiné aux porteurs de projets dans le domaine cinématographique, festival entres autres, à condition que les bénéficiaires soient membres de l'Office, a indiqué le DG. Tout en soulignant les efforts consentis par l'organisme dans le recouvrement de ses redevances et dans l'intensification du travail de sensibilisation pour la promotion intellectuelle et artistique, M. Bencheikh a affirmé, également, qu'un montant de 61 millions de dinars a été consacré à la protection sociale autrement dit, le versement de l'allocation de la retraite complémentaire. Le bénéficiaire de cette mesure doit remplir 3 conditions, à savaoir : avoir 60 ans, cumulé 15 ans d'ancienneté, en tant que membre de l'ONDA et avoir reçu 30 millions de centimes, comme pension depuis la protection de ses œuvres. Dans ce registre, on saura que 292 auteurs et compositeurs ont bénéficié de cette disposition, sachant que des aides sociales exceptionnelles, dites « allocations de secours » sont, également, accordées aux artistes, en cas de problème de santé, entre autres. Cette prise en charge de la corporation artistique figure, désormais, parmi les objectifs assignés par l'organisme puisque l'Office a acquis une ambulance médicale pour l'évacuation médicale des artistes et de leurs ayants droit et compte se doter, avant la fin de l'année, de 2 autres pour les régions Est et Ouest. Un centre médico social sera, aussi, ouvert à Alger et sera équipé de tous les équipements dont des appareils de radiologie, de scanner de quoi répondre aux besoins exprimés. Par ailleurs et comme nouveauté, annoncée lors de cette conférence de presse, un prix d'un million de dinars sera attribué par l'ONDA à la meilleure chanson oranaise, à la meilleure interprétation et à la meilleure créativité, a déclaré le DG de l'ONDA, précisant qu'un jury, composé de spécialistes de la chanson oranaise sera installé, afin de garantir le succès de ce projet. Idem pour les représentations théâtrales où un million de dinars sera attribué pour le prix de ‘Abdelkader Alloula' afin de récompenser le meilleur produit théâtral, le meilleur texte et aussi la meilleure interprétation. Un jury sera, aussi, mis sur pied pour décerner ce prix. D'autre part et tout en mettant en exergue l'important travail mené pour hisser l'organisme au rang du progrès et afin d'être, toujours, à l'écoute de la corporation artistique, l'intervenant a mis l'accent sur la nécessité de déclarer ses œuvres. Il rappelle, également, qu'un riche programme a été retenu au terme de cette année, avec la tenue du Congrès international de l'Audiovisuel qui se tiendra en avril ainsi que le 4ème Salon international de la Créativité. Notons, par ailleurs, qu'un riche débat a clôturé cette conférence de presse et une décision exceptionnelle a été prise en faveur du chanteur Bellemou qui a bénéficié de l'allocation de retraite complémentaire.