Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Banques africaines- Classement The Banker 2016

Date de création: 04-02-2016 13:41
Dernière mise à jour: 04-02-2016 13:41
Lu: 159 fois


 FINANCES – ETRANGER- BANQUES AFRICAINES - CLASSEMENT THE BANKER 2016

Le classement des 100 plus grandes banques africaines en 2016 publié (janvier 2016) par le magazine financier britannique The Banker fait la part belle aux établissements égyptiens et nigérians alors que les banques sud-africaines sont à la peine.

 

Ce classement a été réalisé en fonction de six  indicateurs  (croissance du capital Tier 1, croissance des actifs, croissance des bénéfices avant impôt, rentabilité des actifs, rentabilité des capitaux propres et ratio coûts/ revenus) en se basant sur les données relatives à l’exercice 2014 (dernières données disponibles, NDLR).

L’Egypte place cette année quatre banques dans le Top 10 des  meilleures banques africaines en termes de croissance des actifs. Il s’agit de l’Union National Bank Egypt, NBK Egypt, QNB Ahli Bank et  CIB Bank.  

Quatre banques égyptiennes figurent également dans le Top 10 des meilleures banques africaines en termes de rentabilité des capitaux propres (Banque du Caire, HSBC Bank Egypt, Faisal Islamic Bank of Egypt, CIB Egypt). Dans ce domaine, la Banque du Caire arrive en deuxième position avec une rentabilité de capitaux propres de 72,2%.

Le total des actifs des 16 banques égyptiennes figurant dans ce classement a augmenté de 16,7% sur un an, atteignant 204,8 milliards de dollars. La rentabilité globale des actifs de ces banques s’est élevée à 2,39% tandis que la croissance des bénéfices avant impôts s’est établie à 24,9%. La croissance du capital Tiers 1 des 16  banques égyptiennes en question a atteint 13,26% durant la période sous revue, tandis que la rentabilité de leurs capitaux propres a dépassé la moyenne continentale, pour se situer à 38,9%.

Pour leur part, les banques nigérianes ont réalisé des performances remarquables. Union Bank of Nigeria (UBN) et Ecobank Nigeria arrivent en tête du Top 10 africain en ce qui concerne la croissance des bénéfices avant impôt, avec des taux respectifs impressionnants de 614% et 164%.

La croissance des actifs des 14 banques du pays le plus peuplé d’Afrique figurant dans

le Top 100 des plus grandes banques africaines s’est établie à 14%, tandis que la rentabilité globale de leurs actifs a dépassé la moyenne continentale, à 2,49%. Ces banques ont cependant affiché une croissance du capital Tier 1 de 10,29%,  et leur rentabilité des capitaux propres s’est située à 23,6%, soit quatre points au dessous de la moyenne continentale  (27,6%).

D’autre part, les actifs des banques kenyanes figurant dans le classement 2016 ont enregistré une augmentation de 12,5% en 2014 tandis que la rentabilité de leurs actifs s’est établie à 4,81%. Le capital Tier 1 des banques kenyanes a, quant à lui, augmenté de 13,4%, et la rentabilité des capitaux propres a atteint 38%. On notera dans ce cadre que Diamond Trust Bank Kenya figure dans le top 10 des banques africaines en termes de croissance des actifs et de croissance du capital Tier 1.

The Banker souligne, par ailleurs, que les banques sud-africaines demeurent les championnes africaines en termes de taille du capital Tier 1. Standard Bank, FirstRand, Barclays Africa Group et Nedbank Group  occupent toujours les quatre premiers rangs dans ce chapitre. Toutefois, aucune banque sud-africaine ne figure dans le Top 10 des meilleures banques africaines en termes de croissance des bénéfices avant impôt cette année contre quatre établissements dans le classement The Banker 2015. Cela s’explique essentiellement par le ralentissement de l’économie du pays le plus industrialisé du continent, selon le magazine du groupe Financial Times.

A noter que le total des actifs des 100 premières banques africaines s’est élevé à 1230 milliards de dollars en 2014, en hausse de 5,03% par rapport à 2013. La rentabilité globale des actifs de ces banques a atteint 2,2%,  tandis que la croissance de leurs bénéfices avant impôt (plus de 27 milliards de dollars) s’est située à 10,32%.

  

 (Agence Ecofin) - Les seuls représentants du continent africains dans le Top 50 des pays les plus innovants publié le 19 janvier par l’agence Bloomberg sont la Tunisie et le Maroc.  

Avec un score de 51,18 sur 100, la Tunisie arrive à la 46ème position dans le «Bloomberg innovation Index 2016» qui mesure le poids de l'innovation dans l'économie à travers 7 critères: la recherche et développement, la valeur ajoutée manufacturière, la productivité, la densité de la haute technologie, l'efficacité du secteur tertiaire, la concentration de chercheurs et le nombre de brevets.

Le Maroc occupe, quant à lui, la 48ème place dans ce classement.

La Corée du Sud, l'Allemagne et la Suède sont les pays les plus innovants.Viennent ensuite le Japon, la Suisse, Singapour, la Finlande, les Etats-Unis, le Danemark et la France, selon le même classement qui reflète clairement la fracture Nord-Sud.

L’Afrique compte en effet deux pays seulement dans le classement et l’Amérique Latine un seul pays (L’Argentine qui occupe la 49ème position) tandis que l’Europe place six pays dans le Top 10 et l’Asie trois.