Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Importation 2015

Date de création: 03-02-2016 20:58
Dernière mise à jour: 03-02-2016 20:58
Lu: 146 fois


AGRICULTURE – CEREALES- IMPORTATION 2015

La facture d'importation des céréales (blés, maïs, orge) a baissé à 3,43 milliards de dollars (mds usd) en 2015 contre 3,54 mds usd en 2014, alors que les quantités importées ont augmenté à 13,67 millions de tonnes (mt) contre 12,29 mt ( Douanes/CNIS) . Ainsi, la facture a reculé de 3,14% tandis que les quantités importées ont grimpé de 11,2%. La facture d'importation des blés (tendre et dur), qui a représenté près de 70% des importations des céréales en 2015, a augmenté en passant à 2,39 mds usd contre 2,37 mds usd (+1,04%), pour des quantités ayant atteint 8,5 mt contre 7,41 mt (+14,67%). Par catégorie de blés, c'est la facture d'importation de blé tendre qui a grimpé en s'établissant à 1,61 md usd contre 1,58 md usd (+1,6%), pour des quantités de 6,74 mt contre 5,43 mt (+ 23,96%).
Pour les importations de blé dur, la facture a reculé à 783,53 millions usd contre 784 millions usd (-0,06%) alors que le volume importé a baissé à 1,76 mt contre 1,97 mt (-10,87%). Concernant le maïs, les importations se sont chiffrées à 872,81 millions usd contre 977,13 millions usd  (-10,68%), pour une quantité de 4,41 mt contre 4,1 mt (+7,54%). Quant à l'orge, l'Algérie en a importé pour 164,58 millions usd contre 196,57 millions usd  (-16,22%), avec une quantité de 750.025,54 tonnes contre 770.222,37 tonnes (-2,62%). La facture des céréales a baissé en 2015 en raison essentiellement du recul de leurs cours sur les marchés mondiaux depuis le début de l’année, et ce, à la faveur de stocks abondants et de perspective de récoltes globalement bonnes et d'une moindre demande chinoise. D'ailleurs, il a été constaté que les prix à l'importation par l'Algérie pour le blé tendre ont reculé sur les 10 premiers mois de 2015 par rapport à la même période de 2014, en passant à 245 dollars/tonne contre près de 300 dollars/t. Par contre, ceux du blé dur ont augmenté à 452 dollars/t contre 393 dollars/t. Les prix à l'importation du maïs ont, de leur côté, reculé à 200 dollars/t contre 244 dollars/t sur la même période. Les perspectives de récoltes mondiales des céréales pour 2015 établies par la FAO se sont chiffrées à 2,54 milliards de tonnes, soit 13,8 millions de tonnes supplémentaires par rapport à 2014.