Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bénéfices Sonatrah

Date de création: 11-05-2008 13:34
Dernière mise à jour: 08-04-2010 11:59
Lu: 623 fois


Sonatrach a réalisé un bénéfice net de 575,30 milliards de dinars (environ 7,8 milliards de dollars, pour un dollar à 73,80 dinars) durant l’exercice 2005.
En 2004, le bénéfice avait été de 341,492 milliards de dinars. L’augmentation est, donc, de 233,8 milliards de dinars, soit 68,56% par rapport à 2004.
La compagnie attribue cette augmentation à celle du chiffre d’affaires global qui est passé de 2 456 milliards de dinars, en 2004, à 3 535,7 milliards de dinars, soit une augmentation de 44% environ.
La hausse des prix du pétrole est le principal facteur de cet accroissement du C.a et du bénéfice réalisé par Sh avec, en second lieu, l’augmentation de la production.
Le prix du baril du pétrole de Sahara Blend a connu un accroissement notable alors que la croissance de la production a été de 4% passant à 232,3 millions de tonnes équivalent pétrole.
Le pétrole algérien s’est vendu en moyenne à 54,59 dollars le baril en 2005 contre 38,52 dollars le baril en 2004. A l’exportation, Sh a réalisé un C.a de 3356 milliards de dinars, soit environ 45,7 milliards de dollars.
Les quantités d’hydrocarbures commercialisées ont totalisé 176 millions de Tep avec 141,31 millions de tonnes pour le marché extérieur et 34,40 tonnes pour le marché national. La part de la production revenant aux compagnies internationales associées de Sh a connu un accroissement de 13% atteignant 10,4 millions de tonnes avec 9,34 millions de tonnes pour le pétrole brut. En valeur, le chiffre d’affaires des associés a été de 4,4 milliards de dollars.
Concernant la dette extérieure, Sh a réalisé une opération de remboursement par anticipation durant l’exercice 2005. Ce qui lui a permis de faire baisser nettement la dette qui a été ramenée à 47 milliards de dinars (environ 636 millions de dollars) après le remboursement de 1,125 milliard de dollars par anticipation. Un autre gain a, aussi, été généré, celui du non-paiement de 178 millions de dollars d’intérêts.
La dette interne est d’environ 5 milliards de dinars.

Durant l'année 2008, Sonatrach a réalisé un bénéfice net de 594,27 milliards de dinars, en baisse de 8% par rapport à l'année 2007, durant laquelle il s'était établi à 643 milliards de dinars (rapport finncier rendu public dimanche 6 septembre 2009. Extraits):

Le résultat de 2008 a été impacté pour 20 milliards de dinars par la comptabilisation du différentiel fiscal entre la loi 86-14 et la nouvelle loi 05-07 relative aux hydrocarbures au titre des exercices 2006 et 2007, et pour 20 milliards de dinars par la constatation de la provision pour abandon et restitution de sites.

La part des entreprises étrangères en association avec Sonatrach a connu une augmentation passant de 3,9 milliards de dollars en 2007 à 4,8 milliards dollars en 2008, en liaison avec l'augmenation du chiffre d'affaires réalisé en association.

Recette engrangées  grâce à la taxe sur les profits exceptionnels (TPE) , prélevées sur les droits des associés et reversées au Trésor public: 2,6 milliards de dollars.

Exportations 2008: 76,9 milliards de dollars  contre 59,5 milliards de dollars en 2007 (le prix du pétrole brut passé en moyenne annuelle à 99,2 dollars le baril en 2008 contre 74,7 dollars en 2007a permis de couvrir la lègère baisse dans les quantités vendues (- 0,3%) et de réduire l'effet de la parité du dinars par rapport au dollar (64,6 DA pour un dollar en 2008 contre 69;4 DA pour un dollar en 2007).

 Investisements Sonatrach: 598 milliards de dinars en 2008 contre 451 milliards de dinars en 2007 (+32%)

Total des produits de l'entreprise en 2008: +28% par rapport à 2007, soit une augmentaion de 1007 milliards de dinars, due exclusivement à l'amélioration de la valeur de la production vendue par la société qui s'est accrue de 20% , soit 869 milliards de dinars.

Les charges globales ont enregistré une hausse  spectaculaire de 255% passant de 2 322 milliards de dinars en 2007 à 8239 milliards de dinars en 2008. Cette hause est justifiée par le changement de méthode de comptabilisation de la fiscalité pétrolière induite par la loi 05-07 dans les comptes de charges par nature alors qu'elle était par le passé enregistrée dans le compte impôts sur les résultats.

S'agissant de la fiscalité pétrolière, Sonatrach aurait versé au Trésor public quelque 6 489 milliards de dinars dont 3296 milliards au titre de la régularisation comptable des exercices 2006 et 2007. Parmi les charges globales figure la rémunération brute des associés (profit oil) d'un montant de 538 milliards de dinars en 2008 contre 516 milliards de dinars en 2007 (+4%) et les amortissements pour un montant de 285 milliards de dinars en 2008 contre 235 milliards de dinars en 2007, soit une augmenattion de 21%.

- En 2009, le montant des exportations du groupe Sonatrach s'était élevé à 44 milliards de dollars et pour la période 2000-2009, ce sont 393 milliards de dollars que les exportations d'hydrocarbures ont rapporté à l'Algérie.