Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Société de l'Information- Rapport Uit 2015

Date de création: 24-12-2015 05:33
Dernière mise à jour: 24-12-2015 05:33
Lu: 208 fois


TELECOMMUNICATIONS- ETUDES ET ANALYSES- SOCIETE DE L’INFORMATION- RAPPORT UIT 2015

L’Union internationale des télécommunications (UIT) vient de publier son rapport annuel “Mesurer la société de l’information” 2015. L’Algérie a réalisé quelques avancées en matière d’index de développement des TIC. Mais n’a gagné qu’une seule place dans le classement mondial en quatre ans.
Entre 2010 et 2015, l’Algérie est passée de la 114e à la 113e place dans le classement mondial de 167 pays en matière d’indice de développement des TIC (IDI). C’est ce que révèle le dernier rapport de l’UIT qui montre aussi que l’Algérie a amélioré son IDI durant les quatre dernières années, mais que d’autres pays ont fait mieux, ce qui explique le gain d’une seule place dans le classement mondial. Par région, l’Algérie est au 3e rang parmi quatre pays du Maghreb (la Libye ne figure pas dans le classement) et 12e sur 16 pays arabes, juste devant la Syrie. La Tunisie reste leader au Maghreb et conserve sa 93e place mondiale, suivie du Maroc (99e) qui perd trois places, et la Mauritanie à la 150e place (146e en 2010).Le rapport “Mesurer la société de l’information” de l’UIT établi l’index de développement des TIC (IDI) sur la base de plusieurs éléments dont le prix de l’internet fixe et mobile, la bande passante, et le taux de pénétration de la téléphonie mobile.

La 3G améliore la connectivité
En Algérie, le pourcentage de personnes utilisant Internet est seulement de 18,1% en 2014, contre 12,5% en 2010. Soit largement loin du Maroc où ce taux est de 56,8% (52% en 2010) et de la Tunisie qui affiche un taux d’usage d’internet de 46,2% en 2014 contre 36,8% en 2010, selon le rapport de l’UIT. Le document indique aussi que le nombre de souscriptions à l’internet haut débit fixe (Adsl)/100 habitants en Algérie est de 4.0 en 2014, soit moins du double qu’en 2010 où ce nombre était de 2,4. Au Maroc, le nombre d’abonnements au haut débit fixe/100 habitants est de 3.0 en 2014, contre 1.6 en 2010. En Tunisie, le nombre a légèrement régressé puisque ce nombre est passé de 4.5 en 2010 à 4.4 en 2014.
Quant au nombre de souscriptions actives au haut débit mobile/100 habitants en Algérie, il était de 20.8 en 2014 contre, bien évidemment, 0.0 en 2010 puisque la 3G n’a été lancée qu’en fin 2013. Au Maroc, où la 3G a été lancée en 2008, le nombre de souscriptions actives au haut débit mobile/100 habitants était de 26.8 en 2014, contre 5.0 en 2010. C’est en Tunisie où ce nombre est le plus important au Maghreb avec 47.6 en 2014, alors qu’il était au-dessous de 1% en 2010.

La téléphonie fixe recule
Entre 2010 et 2014, le nombre d’abonnements au téléphone fixe/100 habitants a baissé au Maghreb. En Algérie, il est passé de 7.9 à 7.7, alors qu’au Maroc la baisse a été plus importante, de 11.8 à 7.4, et tout autant en Tunisie 12.1 à 8.5 abonnements pour 100 habitants. En 2014, le nombre de souscriptions à la téléphonie mobile/100 habitants a par contre grimpé atteignant 93.3 en Algérie (88.4 en 2010), 131.7 au Maroc (101.1 en 2010), et 128.5 en Tunisie (104.5 en 2010), selon l’UIT. Quant à la bande passante internet internationale (exprimée en bit/s par usager internet), elle a presque doublé en quatre ans en Algérie passant de 7.771 en 2010 à 12.460 en 2014. Au Maroc, où le nombre d’internautes est plus important, en quatre ans elle est passée de 4.558 à 10.768 bits/s par usager internet. C’est en Tunisie où elle est la plus importante, puisque en 2010 elle était déjà de 13.577 bits/s par internaute, et en 2014 elle passe au double soit 25.972 bits/s par internaute.Toujours pour la même période (2010 – 2014), le pourcentage de ménages équipés d’un ordinateur est passé de 20 à 28.2% en Algérie, selon l’UIT. Au Maroc, ce taux est de 34.2 en 2010 et de 52.5% en 2014. En Tunisie, le taux d’équipement en ordinateur par ménage est quasiment similaire à celui de l’Algérie, avec 19.1% en 2010 et 33.1% en 2014.
Le pourcentage de foyers ayant l’Internet en 2014 est de 25.9% en Algérie (10% en 2010), 50.4 au Maroc (25.5% en 2010), et 28.8% en Tunisie (11.4% en 2010).

Le prix, un élément du développement des TIC
L’UIT inclus le prix des services de téléphonie et de l’Internet (fixe et mobile) dans le calcul de l’indice de développement des TIC (IDI) de chaque pays. Selon le rapport, “les prix des services TIC ont diminué ces dernières années, en particulier dans les PMA (Pays les moins avancés)” et que “dès le début de l’année 2015, 111 pays (sur les 160 disposant de données) avaient atteint la cible consistant à limiter le prix des services large bande à 5% du revenu mensuel moyen”. Cependant, dans 22 pays en développement, les prix de la large bande étaient encore supérieurs à 20% du revenu mensuel moyen. Il faut noter que l’UIT “mesure les tarifs de la téléphonie et du large bande fixes et mobiles en pourcentage du revenu mensuel moyen (RNB par habitant), selon le panier de prix des TIC”. Ainsi, dans le sous-panier téléphonie fixe, l’Algérie est au 77e rang avec un prix 1.30% du revenu mensuel moyen par habitant (RNB/hab) et un prix de 13,51 en dollars Parité Pouvoir d’Achat (PPP$).
La Tunisie est 83e de ce classement, avec 1.43% (RNB/hab) et 11.29 PPP$. Le Maroc est 115e avec 2.56% (RNB/hab) et 12.92 PPP$. Pour les prix du sous-panier téléphonie mobile, l’Algérie occupe la 101e place, avec un prix 2.88% (RNB/hab) et 29.85 PPP$. La Tunisie est à la 56e place, avec 2.88% (RNB/hab) et 9.48 PPP$. Le Maroc est 124e, avec un prix de 4.73% rapporté au RNB/hab, et un PPP$ de 23.93. Pour l’internet fixe (Adsl), l’Algérie (97e place) affiche un prix de 4.35% du RNB/hab et 45.11 PPP$. La Tunisie (55e) avec un prix de connexion représentant 1.67% du RNB/hab et 13.15 PPP$.
Le Maroc occupe la 100e place, avec 4.68% (RNB/hab) et 23.70 PPP$. Pour ce qui est du haut débit mobile le prix a été calculé pour une quantité de data de 1 Gb. Sur cette base, l’Algérie est classée 110e avec un prix équivalent à 5.59% du RNB/hab et 57.98 PPP$. En Tunisie (80e place) le prix de 1 Gb d’Internet mobile est l’équivalent de 2.53% du RNB/hab et 19.92 en PPP$. Le Maroc arrive à la 104e place avec un prix 4.68% du RNB/hab et l’équivalent de 23.70 en PPP$.