Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Téléphone mobile- Abonnements monde 2015

Date de création: 28-11-2015 19:30
Dernière mise à jour: 28-11-2015 19:30
Lu: 258 fois


TELECOMMUNICATIONS- ETUDES ET ANALYSES- TELEPHONE MOBILE- ABONNEMENTS MONDE 2015

© Liberté/Farid Farah, samedi 28 novembre 2015

 

Depuis ces cinq dernières années, les terminaux, contenus et services mobiles se sont imposés dans le marché mondial des télécommunications. Actuellement, le nombre de souscrits à un abonnement mobile dans le monde est égal à celui des habitants de la planète.

Selon le dernier rapport de l’équipementier suédois Ericsson sur la mobilité intitulé “Le pouls d’une société en réseau”, le nombre d’abonnements à la téléphonie mobile dans le monde a atteint 7,4 milliards au troisième trimestre 2015 (Q3 2015). D’ici fin 2021, il se situerait à près de 9,1 milliards de souscripteurs. Le rapport indique qu’à l’échelle internationale, le nombre des abonnements mobiles est en croissance de 5% par an. Côté terminaux intelligents, 3,4 milliards de personnes sont équipées d’un smartphone. Ils seront 6,4 milliards en 2021, soit 10% de croissance par an. “Après avoir atteint 70% des abonnements mobiles au Q3 2014, les smartphones représentent 75% de l’ensemble des terminaux mobiles commercialisés durant la même période de 2015. Aujourd’hui, environ 45% des abonnements mobiles sont liés à des smartphones contre 40% en 2014”, indique le rapport.
Quant aux abonnements haut débit mobile, on compte plus de 160 millions de souscriptions au trimestre précédent. Les abonnements à la 4G LTE devraient concerner 4,1 milliards de personnes d’ici 5 ans, soit 83 millions nouveaux abonnés par mois d’ici 2021. “Le LTE a explosé, atteignant environ le milliard d’abonnés, avec 120 millions de clients supplémentaires” au Q3 2015. La Chine est devenue le plus grand marché LTE du monde, “surpassant les États-Unis” et “totalisera 350 millions d’abonnements LTE, soit près de35 %” du total mondial.

La 3G progresse aussi
La famille WCDMA/HSPA (3G++) continue de s’élargir malgré le succès du LTE (4G). On estime à environ 70 millions abonnements supplémentaires au trimestre dernier, portant le nombre total à 2,2 milliards d’abonnés. Les prévisions d’Ericsson tablent sur 3,2 milliards de clients 3G++ en 2021. Par ailleurs, la majorité des abonnements 3G++/4G continue d’utiliser le GSM/EDGE (2.75G) comme solution de redondance dans les zones où les deux technologies haut débit ne sont pas disponibles. Cependant, la technologie mobile 2.75G entamera durant les 5 prochaines années un long déclin qui verra le nombre d’abonnements diminuer annuellement de 15% pour atteindre 1,3 milliard d’abonnés en 2021 contre 3,6 milliards actuellement et 4 milliards en 2014. “Dans les pays en voie de développement, la technologie GSM/EDGE demeurera une option viable pour les utilisateurs à faible revenus qui préfèrent opter pour un terminal mobile à faible coût”, selon Ericsson. D’ici la fin 2015, l’Afrique comptabilisera 1 milliard d’abonnements mobiles.

150 millions d’abonnés 5G en 2021
Le rapport d’Ericsson sur la mobilité traite également l’avenir des réseaux mobile haut débit. Il indique qu’en 2021 le nombre d’abonnements à la 5G atteindra les 150 millions. “C’est aux États-Unis, au Japon, en Chine et en Corée du Sud que devrait être déployée en premier” cette technologie qui va améliorer la qualité des service des réseaux mobiles à très haut débit et fera apparaître de nouveaux usages liés à l’Internet des objets”, note Ericsson.
Dans le rapport il est également question du trafic mondial de la data mobile, qui représente 40% des rentrées d’argent de 247 opérateurs mobiles actifs.
Boosté par une forte consommation de la vidéo sur les smartphones, le trafic global des données mobiles a bondi de 65% par rapport au même trimestre de l’année passée. Il devrait décupler d’ici 2021. Le rapport indique également que les mobinautes de l’Amérique du Nord consomment des données 3.8 Go/mois via le smartphone, suivis de l’Europe occidentale (2 Go/mois), l’Europe centrale et de l’Est (1.4 Go), l’Amérique du Sud (1.2 Go), le Moyen Orient et l’Afrique (1.1 Go) et l’Asie du pacifique (1.0 Go).

F. F.