Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Torchage

Date de création: 11-05-2008 13:34
Dernière mise à jour: 11-05-2008 13:34
Lu: 624 fois


L’Algérie est connue pour être parmi les dix pays dans le monde à torchage important.
La mise en place d’un programme de récupération du gaz torché (ce qui limite les émisions de gaz à effets de serre), a permis , sur la période allant de 1980 à 2004, de récupérer 373 milliards de m3 (selon le ministre de l’Energie, début avril 2006).
La part du gaz torché par rapport aux gaz associés, qui était de 62% en 1980 a été ramené à 12% en 2001 et à 7% en 2005.
Ce programme de réduction se poursuit grâce aux investissements qui lui sont alloués et qui sont de l’ordre de 225 millions de dollars dépensés au cours de la période allant de 2002 à 2005, soit environ 45 millions de dollars par an.
Depuis 1973, ce sont 32 projets de récupération de gaz torchés qui ont été réalisés en Algérie, alors que les volumes de gaz associés produits ont pratiquement été quadruplés ces 33 dernières années. Le taux de torchage est passé de 80% en 19701 à 11% en 2003. pour seulement 2003 et pour une production globale de 176 milliards de m3 de gaz associés , les gaz torchés ne représentaient que 2,9%.
A noter que la loi sur les hydrocarbures prohibe le torchage de gaz et introduit un ensemble de dispositions auxquelles doivent se conformer toutes les compagnies pétrolières, sans exception.

Notes : - Le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, est, aussi, président de la Fondation Sonatrach Tassili qui vise à apporter une contribution à l’Office du parc national du Tassili pour la protection de ce site de pluis de 80 000 m2, classé patrimoine de l’humanité par l’Unesco.
-En 2007 , l’Algérie faisait partie des seize pays qui ont réduit leurs volumes de gaz torchés entre 1995 et 2006 (selon une étude de la Banque mondiale publiée le 30 août 2007).On y retrouve avec elle : l’Argentine, la Bolivie, le Cameroun, le Chili, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis,les Etats Unis d’Amérique (offshore), l’Inde,l’Indonésie, la Libye, le Nigéria, la Norvège,le Pérou,la Syrie et l’expoloitation en mer du Nord.Pour l’Algérie, Sonatrach a récupéré de 1980 à 2005, quelque 41 132 milliards de m3.
-Une étude menée dans le cadre du programme météorologique de l’Armée américaine (début septembre 2007), présente l’Algérie comme l’exemple des pays ayant mis un terme au torchage