Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Etrangers à Paris

Date de création: 29-09-2015 15:22
Dernière mise à jour: 29-09-2015 15:22
Lu: 240 fois


POPULATION –ETRANGER -  ETRANGERS A PARIS

Les Algériens sont les premiers étrangers qui habitent Paris en termes de nombre. Selon les chiffres révélés (22 septembre 2015) par une récente enquête menée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), sur 455 650 immigrés répertoriés en 2012, 46000 sont algériens ou français nés en Algérie.

Dans le cadre d’une étude visant à lister les villes françaises qui accueillent le plus d’immigrés, l’Insee a révélé que la capitale, Paris, arrive en 5e position avec plus de 455 000 immigrés recensés. Les tendances lourdes de l’immigration (d’origine maghrébine, africaine ou portugaise) sont cette fois encore confirmées, mais la capitale compte au moins autant d’immigrés venus d’Europe que d’Afrique (Maghreb compris). Selon le rapport, Paris affiche un taux d’immigration de 20.34%, soit 455 621 immigrés sur un nombre total d’habitants de 2 240 621. Parmi eux, pas moins de 46 000 sont algériens ou citoyens français nés en Algérie. Notre pays arrive ainsi, encore une fois, en tête du classement.

Le rapport précise en outre que Saint-Denis, Argenteuil et Montreuil sont les trois villes de la région parisienne de plus de 100 000 habitants qui comptent le plus d’immigrés, avec une immigration principalement en provenance d’Algérie, du Maroc et d’autres pays d’Afrique, ainsi que du Portugal (statistiques de l’Insee IMG1B). Mulhouse, quant à elle, est la première ville de province avec près de 27 000 immigrés pour 110 000 habitants. Une fois de plus, l’Algérie y est le premier pays d’origine, mais talonnée cette fois par la Turquie, dont le nombre de ressortissants y est assez élevé.

L’enquête de l’Insee prouve ainsi, si besoin est, que Paris est une ville cosmopolite et multiculturelle. Il en ressort que la France comptait au total 5 703 121 immigrés en 2012. Parmi eux, 3 980 635 étrangers non-européens dont principalement des Algériens.

A souligner que l’Insee considère toute personne dont la nationalité d’origine est étrangère, mais vivant en France comme un immigré. Ainsi, sont concernés tous les étrangers résidant en France, étudiants compris, mais qui ne possèdent pas la nationalité française ou l’ayant acquise plus tard. Le rapport minutieux de l’Insee a même dressé le profil des étrangers en fonction de leur sexe, âge et pays de naissance et ce, afin d’avoir un aperçu sur les pays d’origine des immigrés, commune par commune.