Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Uranium - Gisements

Date de création: 11-05-2008 13:34
Dernière mise à jour: 23-07-2008 13:54
Lu: 674 fois


Le sous-sol algérien recèle environ 56 000 tonnes d'uranium (Chakib Khelil, décembre 2005).Un enjeu important, sachant que l'énergie tirée d'une boulette d'uranium (minerai de base de l'énergie nucléaire) équivaut à celle tirée de 5 200 m3 de gaz naturel.
La plupart des gisements se trouvent dans l'extrême Sud-Est, sur les sites d'Abankor, Timgaouine et Tinef.
Les gisements répertoriés ont, pour la plupart, été découverts dans les années 70, mais le coût d'extraction de la tonne était alors trop élevé (environ 50 dollars) par rapport à celui qu'elle pouvait rapporter sur le marché international (environ 30 dollars).Aujourd'hui, la conjoncture est nettement plus favorable, la tonne d'uranium oscillant entre 70 et 80 dollars.
De plus, l'Algérie dispose de deux réacteurs réalisés au cours des années 80 et l'avis favorable de l'Aiea et la signature par l'Algérie du Traité de non-prolifération nucléaire sont de nature à encourager à aller encore plus en avant dans l'industrie de l'uranium à vocation essentiellement énergétique.