Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Zone arabe de libre échange - Balance commerciale 2014

Date de création: 05-09-2015 11:17
Dernière mise à jour: 05-09-2015 11:17
Lu: 263 fois


COMMERCE – COMMERCE EXTERIEUR- ZONE ARABE DE LIBRE ECHANGE- BALANCE COMMERCIALE 2014

 Les échanges commerciaux entre l’Algérie et les pays de la Grande zone arabe du libre-échange (Gzale) se sont établis à 6,64 milliards de dollars (mds de dollars) en 2014 (contre 6,88 mds de dollars en 2013) avec une balance commerciale en faveur de l’Algérie,selon  l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex), fin août 2015. Ce volume des échanges ne représente que 5,5% du total des échanges commerciaux de l’Algérie.
 L’Algérie a importé de la Gzale pour 2,67 mds de dollars en 2014 contre 3,44 mds de dollars en 2013 (-22,5%), et y a exporté pour 3,93 mds dollars contre 3,43 mds USD (+15,5%). La baisse des importations algériennes en provenance de cet espace s’explique, principalement, par la forte diminution des importations de gas-oil, passées à 25 millions de dollars en 2014 contre 409 millions de dollars en 2013 (-93%), ainsi que par l’absence totale d’importations des articles de bijouterie, alors que leur facture avait atteint 568 millions de dollars en 2013. Les importations en produits industriels se sont chiffrées à 2,36 mds de dollars en 2014 (89% des importations globales depuis cette zone), soit un recul de 26% par rapport à 2013.
 L’Algérie a importé essentiellement les matières plastiques (32% du total des importations de produits industriels), les médicaments (8%), les charpentes métalliques (4,3%), les fils et cuivres (3,9%) et les ciments hydrauliques (3,8%).  Par contre, les importations des produits agricoles ont augmenté puisque le pays a acheté auprès de la Gzale pour 291 millions de dollars de produits agricoles et agroalimentaires, contre 224 millions de dollars en 2013 (+30%), soit 11% du total des importations en provenance de cette zone.  Selon Algex, cette hausse des importations a concerné les légumes secs et les légumes préparés en provenance d’Égypte, les jus de fruits des Émirats arabes unis et les pâtes alimentaires de l’Arabie saoudite. En outre, l’Algérie a importé des produits de pêche dont 56,5% formés de poissons conservés (5,4 millions de dollars) en provenance de la Tunisie essentiellement (98%), 31,6% de poissons congelés (3 millions de dollars) achetés notamment auprès du Maroc (90%) et 10% de poissons frais et réfrigérés.

L’Arabie saoudite, premier fournisseur de l’Algérie
 En 2014, le marché des fournisseurs de l’Algérie au sein de la Gzale a été dominé essentiellement par l’Arabie saoudite pour 636 millions de dollars (24% des importations algériennes auprès de la Gzale), l’Égypte avec 575 millions de dollars (22%), la Tunisie avec 491 millions de dollars (18%), les Émirats arabes unis avec 273 millions dollars (10%), le Maroc avec 217 millions de dollars (8%) et la Jordanie avec 155 millions dollars (6%). Concernant les exportations de l’Algérie vers la Gzale, qui avaient atteint 3,93 mds dollars en 2014, elles ont été constituées à 94% par les hydrocarbures pour un montant de 3,7 mds dollars (6% du total des hydrocarbures exportées par l’Algérie à travers le monde). Quant aux exportations hors hydrocarbures (HH) de l’Algérie vers cette zone, elles ont été de 252,7 millions dollars en 2014 contre 280,2 millions dollars en 2013 (-10%), une baisse due à un recul des exportations des truffes, des produits laminés plats, du zinc, de l’ammoniac, des engrais, des articles d’emballage ainsi que l’absence d’exportation des pneumatiques neufs en caoutchouc alors que l’Algérie en a vendus pour 2,5 millions dollars vers Gzale en 2013. Les principales exportations HH algériennes aux pays de cette zone sont représentées par les produits agricoles (69%), industriels (30%), tandis que les exportations de produits de pêche n’en représentent qu’une infime part (0,62%).  Les principaux clients de l’Algérie au sein de la Gzale pour les produits HH sont la Tunisie, le Maroc, l’Irak et la Syrie. La Tunisie est le premier client de l’Algérie avec 28% de l’ensemble des exportations HH pour un montant de 71 millions dollars en 2014 (sucre blanc, verre plat et dérivés sulfonés notamment). Le Maroc est en 2e place avec 15% des exportations algériennes HH (dattes, ammoniac, fontes brutes et zinc).
 Pour sa part, l’Irak est en 3e position avec 12% de l’ensemble des exportations HH algériennes pour une valeur de 31 millions dollars (sucre blanc notamment). Créée en 2001 en vue de promouvoir les échanges commerciaux entre ses pays membres, la Gzale regroupe 19 pays : Algérie (depuis 2009), Tunisie, Libye, Maroc, Mauritanie, Égypte, Jordanie, Émirats arabes unis, Bahreïn, Arabie saoudite, Syrie, Irak, Oman, Qatar, Koweït, Liban, Palestine, Yémen et Soudan.