Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Algérie 2014

Date de création: 28-07-2015 20:50
Dernière mise à jour: 28-07-2015 20:50
Lu: 264 fois


POPULATION – DEMOGRAPHIE- ALGERIE 2014

Le rythme de croissance de la population algérienne connaît une courbe ascendante. Si la cadence enregistrée en 2014 devait se maintenir, on sera 40,4 millions d’ici au 1er janvier 2016 contre 39,5 millions au 1er janvier 2015 dont 20 millions d’hommes et 19,5 millions de femmes.

L’année 2014 a été particulière du fait que c’est pour la première fois que le volume des naissances vivantes a dépassé un million (1.014.000), soit une moyenne de plus de 2.700 naissances par jour. En volume, les naissances ont connu une augmentation de 51.000 entre 2013 et 2014 soit un accroissement de 5,3%, et ce, après la baisse enregistrée entre 2012 et 2013. Une période marquée par une hausse du volume des décès et un léger fléchissement du nombre des mariages contractés. C’est ce qui ressort du rapport de situation démographique durant l’année 2014 présenté, mercredi 22 juillet 2015, à l’occasion de la Journée mondiale de la population coïncidant avec la date du 11 juillet. Placée cette année sous le thème « populations vulnérables en situation d’urgence », la rencontre, organisée par la direction de la population du ministère de la Santé, est une occasion pour mettre en relief la situation démographique et sanitaire durant la période allant de 2000 à 2015.

L’espérance de vie des Algériens passe à 77,2 ans
Selon la sous-directrice se de la direction de la population, Nadia Djaraoune, pratiquement toutes les courbes sont ascendantes. Ainsi, l’espérance était de 72,5 ans en l’an 2000 et passe à 77,2 ans en 2014 selon les données de l’état civil (76,6 ans pour les hommes, 77,8 ans pour les femmes). « L’allongement de l’espérance de vie et la croissance des naissances constituent certes une bonne chose pour le renouvellement de la population mais encore faut-il penser à la prise en charge notamment en matière de santé et de scolarisation », souligne Mlle Nadia Djaraoune, qui souligne que le nombre de femmes en âge de procréation a également atteint son plus haut niveau dépassant durant la même période les 10 millions. D’où la nécessite de renforcer, a souligné, pour sa part, le directeur de la population, Amar Ouali, la sensibilisation des femmes par rapport à l’utilisation de la contraception. Les décès en 2014 ont atteint 174.000, soit un accroissement de 3,6% par rapport à 2013. La mortalité infantile est également en augmentation atteignant les 22.282 avec un volume de croissance de 3,2% pour la même période. Pour l’année 2014, il a été enregistré 15.077 morts-nés. « Nous avons réussi à baisser de manière considérable les décès des bébés âgés de plus d’un mois mais le problème demeure pour ceux qui sont âgé entre 0 et une semaine », a souligné Nadia  Djeraoune. Si le taux brut de nuptialité a connu un fléchissement en 2014, passant de 10,13% à 8,88% (386.422 mariages enregistrés), par contre, les divorces enregistrés par les services du ministère de la Justice ont atteint 57.461.