Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Armement - Marché mondial 2014- Sipri

Date de création: 17-03-2015 15:42
Dernière mise à jour: 17-03-2015 15:42
Lu: 284 fois


DEFENSE- ETRANGER-  ARMEMENT- MARCHE MONDIAL 2014- SIPRI

L’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) publie ce lundi 16 mars sa dernière étude concernant les tendances du marché de l’armement.

Selon les conclusions du rapport, la Chine devient le troisième exportateur mondial devançant ainsi l’Allemagne et la France. Les USA et la Russie conservent leur première et deuxième place de fournisseurs d’armes. Pour la période 2010-2014, parmi les plus grands importateurs mondiaux figurent l’Inde, l’Arabie Saoudite, la Chine, les Emirats et le Pakistan.

Course à l’armement entre l’Algérie et le Maroc

Les importations d’armes en Afrique ont augmenté de 45% entre 2005-2009 et 2010-2014 selon les chiffres publiés ce lundi par l’institut. Celui-ci relève que pour la période 2010-2014, l’Algérie, le Maroc et le Soudan sont les trois pays africains ayant importés le plus grand nombre d’armes avec respectivement 30%, 26% et 6% des importations du continent.

Les importations en armes de l’Algérie ont augmenté de 3% (2005-2014) alors que celles du Maroc ont évolué positivement de 11 points pour la même période. Mais contrairement à son voisin, l’Algérie possède plusieurs commandes exceptionnelles en cours.

Des achats auprès de l’Allemagne et de la Russie

Au cours de l’année dernière, l’État algérien aurait passé une commande de 926 véhicules de transport de troupes (APC) auprès de l’Allemagne. Une autre commande de deux sous-marins et de 42 hélicoptères de combat est aussi en cours auprès de la Russie, rapporte le SIPRI. Selon le rapport, ces armes sont susceptibles d’être utilisées dans la lutte contre les groupes rebelles présents dans le sud du pays.

En outre, pour l’année 2014, l’Algérie s’est fait livrer un porte-hélicoptères par l’Italie et un lot de 48 systèmes de défense antiaériens également en provenance de Russie. Pour l’année 2014, l’institut estime à 50 le nombre de canons automoteurs achetés auprès de la Chine.

Dans ce rapport, on apprend notamment que l’Algérie est le troisième client de la Russie en matière d’achat d’armes, derrière l’Inde et la Chine. La Chine, justement, accroit sa présence dans la région en fournissant désormais 18 pays africains, dont l’Algérie qui s’est offert trois frégates en l’espace de cinq ans.