Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Entreprises - Vimplecom Ltd 2014

Date de création: 06-03-2015 17:14
Dernière mise à jour: 06-03-2015 17:14
Lu: 239 fois


TELECOMMUNICATIONS – ETRANGER- ENTREPRISES- VIMPLECOM LTD 2014

Vimplecom Ltd., maison mère de l’opérateur de téléphonie mobile algérien Omnium Telecom Algeria (Djezzy), a publié,  mercredi 25 février 2015, ses résultats financiers pour l’année 2014.

Des revenus en baisse

Le chiffre d’affaires a baissé de 5% en 2014. Il passe de 143 milliards de dinars en 2013 à 136 milliards en 2014. Cette régression est légèrement plus marquée en glissement annuel entre les 4e trimestres 2013 et 2014. En effet, le chiffre d’affaires a connu une baisse de 6%, passant de 36 à 34 milliards de dinars, selon les chiffres de Vimplecom.

Par ailleurs, l’EBITDA a connu une forte baisse de 14% sur un an, toujours selon la même source. Il est passé de 85 milliards de dinars en 2013 à 73 milliards en 2014. Une baisse toujours plus marquée en glissement annuel durant le dernier trimestre 2014 : une chute de 22% de l’EBITDA à 17 milliards de dinars contre 22 milliards un an plus tôt, relève la maison mère de Djezzy.

Lancement difficile pour la 3G

Les causes de ces résultats négatifs sont liées au lancement retardé de la 3G pour l’opérateur et à la « concurrence agressive » des autres compagnies (Ooredoo et Mobilis), selon Vimplecom. Djezzy précise qu’elle a perdu « des clients importants » à cause de l’arrivée tardive de ses offres 3G. L’opérateur rappelle que ce retard est lié au litige qui l’opposait à la Banque d’Algérie.

Vimplecom affirme que la baisse de l’EBITDA de Djezzy est due à la forte hausse des dépenses de « fréquences et de réseau », liés aux coûts de déploiement de la 3G.

Investissements en forte hausse

En effet, les chiffres de Vimplecom montrent une forte évolution du CAPEX de Djezzy (indicateur des investissements de l’entreprise). Les investissements ont en effet plus que doublé entre le dernier trimestre 2013 et le 4e trimestre 2014 : une hausse de 114%, passant de 51 millions de dollars à 114 millions sur cette période. En glissement annuel, les investissements de Djezzy sont passés de 85 millions sur l’ensemble de l’année 2013 à 415 millions en 2014. Ces dépenses sont liées au déploiement du réseau 3G.

Vimplecom empoche 3,8 milliards de dollars

Dans le cadre du rachat d’OTA (Djezzy) par l’État algérien, le groupe Vimplecom a reçu un total de 3,8 milliards de dollars nets de la part de l’État algérien.  Vimplecom empoche ce pactole après le règlement de l’amende d’1,3 milliard de dollars à la Banque d’Algérie et des 50 millions de dollars à Cevital.

Dans le détail, le Fonds national d’Investissement (FNI) a déboursé la somme de 2,6 milliards de dollars (qui vont à Vimplecom) pour le contrôle de 51% d’OTA. Le reste de la somme, soit 1,2 milliard de dollars, provient des dividendes pour la période 2008-2013. Le transfert de ce montant était bloqué en raison du différend avec la Banque d’Algérie.

Vimplecom précise que ces fonds seront utilisés pour le remboursement de dettes contractées par le groupe.

Du changement à la tête de Djezzy

Par ailleurs, Vimplecom opère un changement à la tête d’OTA. Le DG de l’opérateur, Philip Tohme a été limogé la semaine dernière. Djezzy est dirigé par Vincenzo Nesci, cadre d’OTA. M. Nesci, de nationalité française, occupe également le poste de Conseiller du commerce extérieur à l’Ambassade de France à Alger.