Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Apnées du sommeil

Date de création: 06-03-2015 17:04
Dernière mise à jour: 06-03-2015 17:04
Lu: 158 fois


SANTE- MALADIE- APNEES DU SOMMEIL

Le président de la société des médecins spécialisés en oto -rhino-laryngologie, Abderrahmane Sehili a indiqué jeudi 26 février 2015, à Alger, que deux personnes obèses sur 3 présentaient le syndrome d'apnées du sommeil (SAS). Dans une déclaration en marge du 13e colloque de la société d'ORL le spécialiste a indiqué que plusieurs facteurs étaient à l'origine de ce trouble du sommeil citant entre autres l'obésité ou l'âge. Le SAS est défini par la survenue durant le sommeil d’épisodes anormalement fréquents d’obstruction complète ou partielle des voies aériennes supérieures, responsables d’interruptions (apnées) ou de réductions significatives (hypopnées) de la ventilation. Ce syndrome qui affecte la qualité de vie des personnes qui en sont  atteintes entraîne parfois l'apparition d'autres troubles cardio-vasculaires ou cérébraux, a averti le praticien préconisant une prise en charge efficiente de ce phénomène. Il a évoqué par ailleurs les affections de l'oreille qui provoquent  une surdité de transmission dont la prise en charge nécessite la chirurgie ou le recours aux prothèses. La surdité de transmission découle d'une propagation inefficace des ondes sonores dirigées vers l'oreille interne. Les sons sont recueillis par l'oreille externe (le pavillon) et acheminés jusqu'au tympan via le conduit auditif externe. Il en résulte une vibration du tympan qui est transmises au principal organe de l'audition qu'est la cochlée. Toute anomalie du système, depuis le bouchon de cérumen obstruant le conduit auditif externe jusqu'à la fixation de l'étrier provoquée par les otites, internes, notamment peut entraîner une surdité de transmission dont le traitement nécessite la pose d'implants cochléaires. Une autre affection des voies ORL aux complications graves est l'angine que la rencontre va étudier également, fait savoir le spécialiste. L'angine qui est l'inflammation de l'isthme du gosier et du pharynx, est une affection, qui faute de traitement efficace, peut avoir des complications dont la plus redoutée est le rhumatisme articulaire aigu, (RAA) responsable à son tour de maladies du cœur et des reins. Selon le Dr Sehili, le 13e congrès de la société d'ORL prendra fin aujourd’hui devra dégager un consensus médical autour de la nécessaire prise en charge de l'angine qui affecte le plus souvent les enfants âgés de 3 à 12ans.