Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Rentrée scolaire 2006

Date de création: 11-05-2008 13:17
Dernière mise à jour: 11-05-2008 13:17
Lu: 652 fois


On compte, pour l’année scolaire 2006-2007, 64 nouveaux lycées, 165 nouveaux collèges et 2 549 salles de classe, ce qui ramène les capacités d’accueil globales du secteur à 24 449 établissements scolaires , dont 1 542 lycées, 4 137 collèges et 18 770 écoles primaires.
Ler taux national d’occupation des locaux passsera de 33,4 à 32,2 élèves par salle de classe. De même que le taux national de scolarisation des enfants âgés de 6 ans dépassera les 97%.
Afin d’améliorer les conditions de scolarité des élèves, notamment en zones déshéritées, il est prévu la réception de 233 nouvelles cantines scolaires et de 4 internats pour le cycle primaire, de 157 nouvelles demi-pensions et de 35 internats pour les cycles moyen et secondaire.
9 000 nouveaux postes budgétaires ont été octroyés au secteur, dont 5 000 sont destinés à l’encadrement administratif qui n’a pas bénéficié de postes budgétaires depuis 1995.
Depuis le lancement de la mise en œuvre de la réforme en 2002, on compte 144 nouveaux programmes qui ont été réalisés. Il restera à parachever, pour la rentrée 2007-2008, 41 programmes nouveaux destinés à la 5è année primaire et à la 3è année secondaire.Pour l’année 2006-207, on compte 56 nouveaux programmes qui seront mis en place dans les nouvelles classes touchées par la réforme. Il s’agit de 11 programmes pour la quatrième année primaire, 14 programmes pour la quatrième année moyenne et 29 programmes pour la deuxième année secondaire.
L’introduction de nouveaux programmes a induit l’édition de 44 nouveaux manuels scolaires représentant un total de 53 millions de manuels…ce qui donne un total de 104 manuels édités depuis la mise en place de la nouvelle politique du manuel scolaire.Il restera, pour la rentrée 2007-2008, l’édition de 34 manuels pour parachever l’opération de renouvellement des manuels scolaires de la première année primaire à la terminale.
Les pouvoirs publics ont dégagé une enveloppe de 5 milliards de dinars destinés à la cession à titre gratuit du manuel scolaire aux élèves nécessiteux des 3 paliers, estimés à 3 millions d’inscrits.
Le programme tracé concernant 214 000 enseignants à former sera poursuivi avec la mise en formation de 50 000 nouveaux enseignants additionnels aux 10 000 de l’année précédente
On compte 112 écoles privées agréées réparties à travers 14 wilayas du pays. Elles regroupent 15 766 élèves, dont 3 909 dans le cycle secondaire, 1213 dans le cycle moyen et 10 644 dans le cycle primaire et préscolaire.
6 milliards de dinars de crédits couvrant la prime de scolarité, destinée aux 3 millions d’élèves nécessiteux, ont été mis à la disposition des wilayas dès la mi-juillet 2006.

FORMATION/FORMATION PROFESSIONNELLE/Rentrée 2006
Le secteur de la formation professionnelle a vu, pour la rentrée 2006-2007, la réception de 29 nouveaux établissements d’une capacité de près de 7 000 postes de formation. Ces nouveaux établissements s’ajoutent aux 884 infrastructures déjà existantes, soit 74 Instituts nationaux spécialisés de formation professionnelle (Insp), 20 Annexes d’Insfp, 555 Centres de formation professionnelle et d’apprentissage (Cfpa), 223 annexes de Cfpa, 7 Etablissements d’ingénierie pédagogique et 5 Etablissements de soutien.
Le secteur a prévu, par ailleurs, la mise en service de 6 internats d’une capacité totale de 730 places. Ils s’ajoutent aux 34 300 places existantes dans les différentes wilayas du pays pour atteindre une capacité globale de 35 030 places.
271 sections d’équipements technico-pédagogiques sont prévus
Le pré-salaire des stagiaires, égal à 15% du Snmg, soit 1500 dinars, pris en charge par l’Etat durant la période allant de 6 à 12 mois, selon la durée de la formation, doit être augmenté à 30% à partir de cette rentrée. Les maîtres artisans qui assurent la formation des stagiaires et des apprentis dans les centres de formation vont bénéficier, eux aussi, d’une augmentation dans leur paiement soit 400 dinars l’heure, alors qu’il était auparavant fixé à 120 dinars l’heure.
En matière budgétaire et de ressources humaines le budget de fonctionnement pour l’année 2006 enregistre une augmentation de 3,55% par rapport aux crédits de l’année 2005 et près de 2200 nouveaux postes budgétaires sont prévus.
L’encadrement pédagogique s’élève à 12 139 formateurs permanents auxquels s’ajoutent 5 797 vacataires et 1 781 formateurs recrutés dans le cadre du pré-emploi.