Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Islam - Amin Zaoui/Liberté

Date de création: 19-01-2015 13:41
Dernière mise à jour: 19-01-2015 13:41
Lu: 446 fois


CULTURE – ETUDES ET ANALYSES - ISLAM- AMIN ZAOUI/LIBERTE

…SOUFFLES…

Je cherche un seul musulman sur cette terre !

© Amin Zaoui/Liberté, jeudi 15 janvier 2015

 

J'ai la rage. Montrez-moi un seul musulman, un vrai musulman sur cette boule de terre ronde ! D’abord, qu’est-ce qu’un vrai musulman ? L’islam, religion d’Ibn Sina, d’Ibn Ruchd, d’Omar Khayyâm, d’Abou Nouas, d’el-Djahid, d’Om Kalthoun, de Mahmoud Darwich, de Faraj Fouda, d’Abdelkader Alloula, de Mohamed Dib, de Mouloud Mammeri, de Mohamed Arkoun, de Jalal Eddine Arroumi, d’al-Halladj, de Ikhwane Assafa, d’El Mouatazila, d’El-Karamita, d’Ezzindj…, cet islam se trouve, aujourd’hui, coincé entre la voix ou la voie d’un attaghout (tyran) d’un côté et la voix ou la voie d’un irhabi (terroriste) de l’autre côté. Et entre ces deux pestes les musulmans, tous les musulmans, sont pris en otages. Otages politiques. Otages de la peur.

Otages culturels. J’ai la rage ! Je cherche un musulman, un seul musulman, dans cette terre d’islam  ou même dans les terres des kouffar là où  par le fait de l’histoire, des musulmans se sont installés ! Je suis à la recherche d’un musulman qui peut se réclamer musulman sans avoir un autre musulman qui le condamne dans sa foi. Qui l’accuse dans sa religion et lui désigne  sa place en enfer. Indiquez-moi, svp, un musulman sur cette terre qui vit avec une conscience religieuse tranquille ?  Le musulman chiite est un mécréant aux yeux d’un musulman sunnite ! Il faut lui déclarer la guerre sainte. Le musulman sunnite est un traitre aux yeux du chiite. Une guerre qui perdure depuis la mort du Prophète. Un ismaélite est un égaré aux yeux du chiite et du sunnite. Infidèle.
Un sunnite ou un chiite, qu’importe, n’est qu’un orthodoxe aux yeux d’un Ismaélite. Le musulman ibadite est un kafer, aux yeux d’un musulman malékite. Il est le fils d’une secte fourvoyée. Le malékite est un dérouté, aux yeux d’un ibadite. Méfiance ! Le wahhabiste est un musulman déliré, aux yeux d’un musulman chafiite.
Un musulman appartenant au parti des Frères musulmans (Ikhwane el muslimin) n’est qu’un terroriste, aux yeux des musulmans rangés du côté du pouvoir égyptien. Le musulman appartenant aux institutions  dirigées par le pouvoir d’Égypte, celui qui commande El-Azhar, le Vatican musulman, n’est qu’un apostat, aux yeux des musulmans des Frères musulmans. Il faut donc le combattre.  Un musulman de Hizb Allah est un apostat, aux yeux d’un autre de l’Arabie Saoudite maître de la Kaaba et de Médine. El Qaïda est une hérésie aux yeux d’al-Noçra. Al-Noçra n’est qu’un brigand aux yeux des Frères musulmans. Le musulman d’Ançar Acharia voit d’un mauvais œil l’islam de Da3ch. Le musulman de Da3ch voit en tous ces musulmans qui remplissent les mosquées les vendredis, dans la terre d’Islam ou dans les terres des kouffar, l’image d’un peuple égaré. Il faut l’exterminer. Le musulman de Hamas est un antinationaliste aux yeux de son frère musulman de Fatah.
Le musulman de Fatah n’est qu’un antipatriote, aux yeux du musulman de Hamas. Boko Haram considère les musulmans des confréries africaines comme une réserve idéologique et spirituelle au profit des ennemis de l’islam. Leur religion est inacceptable. Les Chabab islamique de la Somalie, une autre histoire de l’islam africain ! Dans quel monde vivons-nous ? Au Yémen. En Syrie. Au Liban. En Egypte. En Afghanistan. En Irak. En Iran. Au Nigeria. En Mauritanie. Les musulmans tuent les musulmans sous prétexte qu’ils ne sont pas des vrais musulmans ! Que du sang déversé ! Que de haine répandue ! J’ai la rage ! Même mon voisin, qui n’a jamais mis les pieds dans une université, ancien militant d’un parti islamiste, qualifie l’imam d’une autre mosquée de vendu, de traître. Aux yeux de ce voisin, cet imam n’est pas musulman. Aux yeux de ce voisin, accomplir la prière guidée par cet imam est inacceptable chez Allah. C’est du haram !
Aux yeux de ce vendeur de parapluies chinois, sur le trottoir des rues du centre-ville d’Alger, la lecture psalmodique du Coran par la voix d’Abdelbasset Abdessamed est une lecture haram, elle ressemble au chant d’Oum Kalthoum. Donc c’est interdit de l’écouter. Et Abdelbasset Abdessamed n’est pas un musulman ! J’ai la rage ! Indiquez-moi un musulman, un seul musulman, qui peut se dire, à voix haute, je suis musulman sans qu’un autre musulman ne l’accuse d’infidélité ? Dans la terre d’islam, chacun se réclame le représentant de l’islam, le vrai islam, les autres ne sont que des égarés. Lequel ? Et chacun apporte de l’eau à son moulin, tantôt quelques versets, tantôt des hadiths prophétiques, tantôt des fatwas émises par ces stars religieuses, produits des chaînes de télévisions moyen-orientales, maghrébines et récemment produit des chaînes algériennes. Et j’ai la rage !


A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr

J'ai la rage. Montrez-moi un seul musulman, un vrai musulman sur cette boule de terre ronde ! D’abord, qu’est-ce qu’un vrai musulman ? L’islam, religion d’Ibn Sina, d’Ibn Ruchd, d’Omar Khayyâm, d’Abou Nouas, d’el-Djahid, d’Om Kalthoun, de Mahmoud Darwich, de Faraj Fouda, d’Abdelkader Alloula, de Mohamed Dib, de Mouloud Mammeri, de Mohamed Arkoun, de Jalal Eddine Arroumi, d’al-Halladj, de Ikhwane Assafa, d’El Mouatazila, d’El-Karamita, d’Ezzindj…, cet islam se trouve, aujourd’hui, coincé entre la voix ou la voie d’un attaghout (tyran) d’un côté et la voix ou la voie d’un irhabi (terroriste) de l’autre côté. Et entre ces deux pestes les musulmans, tous les musulmans, sont pris en otages. Otages politiques. Otages de la peur.

Otages culturels. J’ai la rage ! Je cherche un musulman, un seul musulman, dans cette terre d’islam  ou même dans les terres des kouffar là où  par le fait de l’histoire, des musulmans se sont installés ! Je suis à la recherche d’un musulman qui peut se réclamer musulman sans avoir un autre musulman qui le condamne dans sa foi. Qui l’accuse dans sa religion et lui désigne  sa place en enfer. Indiquez-moi, svp, un musulman sur cette terre qui vit avec une conscience religieuse tranquille ?  Le musulman chiite est un mécréant aux yeux d’un musulman sunnite ! Il faut lui déclarer la guerre sainte. Le musulman sunnite est un traitre aux yeux du chiite. Une guerre qui perdure depuis la mort du Prophète. Un ismaélite est un égaré aux yeux du chiite et du sunnite. Infidèle.
Un sunnite ou un chiite, qu’importe, n’est qu’un orthodoxe aux yeux d’un Ismaélite. Le musulman ibadite est un kafer, aux yeux d’un musulman malékite. Il est le fils d’une secte fourvoyée. Le malékite est un dérouté, aux yeux d’un ibadite. Méfiance ! Le wahhabiste est un musulman déliré, aux yeux d’un musulman chafiite.
Un musulman appartenant au parti des Frères musulmans (Ikhwane el muslimin) n’est qu’un terroriste, aux yeux des musulmans rangés du côté du pouvoir égyptien. Le musulman appartenant aux institutions  dirigées par le pouvoir d’Égypte, celui qui commande El-Azhar, le Vatican musulman, n’est qu’un apostat, aux yeux des musulmans des Frères musulmans. Il faut donc le combattre.  Un musulman de Hizb Allah est un apostat, aux yeux d’un autre de l’Arabie Saoudite maître de la Kaaba et de Médine. El Qaïda est une hérésie aux yeux d’al-Noçra. Al-Noçra n’est qu’un brigand aux yeux des Frères musulmans. Le musulman d’Ançar Acharia voit d’un mauvais œil l’islam de Da3ch. Le musulman de Da3ch voit en tous ces musulmans qui remplissent les mosquées les vendredis, dans la terre d’Islam ou dans les terres des kouffar, l’image d’un peuple égaré. Il faut l’exterminer. Le musulman de Hamas est un antinationaliste aux yeux de son frère musulman de Fatah.
Le musulman de Fatah n’est qu’un antipatriote, aux yeux du musulman de Hamas. Boko Haram considère les musulmans des confréries africaines comme une réserve idéologique et spirituelle au profit des ennemis de l’islam. Leur religion est inacceptable. Les Chabab islamique de la Somalie, une autre histoire de l’islam africain ! Dans quel monde vivons-nous ? Au Yémen. En Syrie. Au Liban. En Egypte. En Afghanistan. En Irak. En Iran. Au Nigeria. En Mauritanie. Les musulmans tuent les musulmans sous prétexte qu’ils ne sont pas des vrais musulmans ! Que du sang déversé ! Que de haine répandue ! J’ai la rage ! Même mon voisin, qui n’a jamais mis les pieds dans une université, ancien militant d’un parti islamiste, qualifie l’imam d’une autre mosquée de vendu, de traître. Aux yeux de ce voisin, cet imam n’est pas musulman. Aux yeux de ce voisin, accomplir la prière guidée par cet imam est inacceptable chez Allah. C’est du haram !
Aux yeux de ce vendeur de parapluies chinois, sur le trottoir des rues du centre-ville d’Alger, la lecture psalmodique du Coran par la voix d’Abdelbasset Abdessamed est une lecture haram, elle ressemble au chant d’Oum Kalthoum. Donc c’est interdit de l’écouter. Et Abdelbasset Abdessamed n’est pas un musulman ! J’ai la rage ! Indiquez-moi un musulman, un seul musulman, qui peut se dire, à voix haute, je suis musulman sans qu’un autre musulman ne l’accuse d’infidélité ? Dans la terre d’islam, chacun se réclame le représentant de l’islam, le vrai islam, les autres ne sont que des égarés. Lequel ? Et chacun apporte de l’eau à son moulin, tantôt quelques versets, tantôt des hadiths prophétiques, tantôt des fatwas émises par ces stars religieuses, produits des chaînes de télévisions moyen-orientales, maghrébines et récemment produit des chaînes algériennes. Et j’ai la rage !


© A. Z.
aminzaoui@yahoo.