Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Caisse de garantie des marchés publics , Cgmp

Date de création: 15-01-2015 13:32
Dernière mise à jour: 15-01-2015 13:32
Lu: 258 fois


FINANCES – CREDIT- CAISSE DE  GARANTIE DES MARCHES PUBLICS, CGMP

La Caisse de garantie des marchés publics (CGMP) a accordé, en 2014, un montant de 54 milliards de dinars d’engagements.

Sur 2.150 entreprises adhérentes au dispositif de garantie, il y a  110 grandes entreprises seulement et 2.040 PME. Il y a  peu d’engagement de la part des entreprises nationales, en particulier, celles versées dans le secteur du BTP pour ce genre de garanties. Pourtant, l’adhésion à la CGMP revêt un caractère obligatoire pour l’ensemble des entreprises de réalisation désirant soumissionner pour les marchés publics. Concernant les capacités financières des entreprises, le taux d’échec  ne dépasse pas les 2% sur le total des marchés garantis par la caisse jusqu’à  fin 2014.
Il y a lieu de noter que la CGMP a accordé 3.600 crédits en accompagnement des entreprises de réalisation, entre 2006 et 2013, pour un volume de 43 milliards de dinars ayant bénéficié à de grandes, moyennes et petites entreprises. Depuis sa création en avril 1998 à fin 2013, la Caisse comptait dans son portefeuille quelque 1.980 entreprises, dont 90 de grande envergure, le reste étant des PME.  
A la même période, la Caisse a accordé près de 46.800 garanties pour un montant de 385 milliards DA et octroyé 48.500 cautions pour un montant de 440 milliards de dinars. Aussi, depuis 2006, la CGMP a validé 4.300 avances pour une valeur de 51 milliards de dinars, selon les chiffres avancés lors de rencontres régionales sur les missions et perspectives de développement de la Caisse. La CGMP a pour mission d’assurer l’accompagnement  des projets d’équipements publics en accordant sous toutes formes, sa garantie ou caution aux fins de faciliter la réalisation financière des marchés et commandes publics.
 Ce processus s’étend de la réalisation de la commande publique  jusqu’à la libération de leur engagement. La CGMP qui a l’ambition d’accroître sa part de marché dans le sillage de la dynamique économique pour le prochain quinquennat retient au titre de ses perspectives de développement, l’amélioration de son organisation, la consolidation de son système de gestion informatisée mis en place depuis le mois de juin 2011, l’ouverture d’un portail informatique à la clientèle, qui lui permettra de transmettre ses demandes de crédit et de suivre leur traitement à partir de son lieu d’implantation sans avoir à se déplacer. Cette action permettra à la CGMP de se rapprocher de sa clientèle, et enfin, la consolidation de l’institution et son évolution vers un outil d’intervention de l’État dans la sphère économique dans le respect des règles du marché.