Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sondage Liberté/Institut Okba 2014 (I/II)

Date de création: 05-08-2014 14:09
Dernière mise à jour: 05-08-2014 14:09
Lu: 316 fois


TOURISME – ETUDES ET ANALYSES – SONDAGE LIBERTE/INSTITUT OKBA 2014 (I/II)

Repris de Liberté, dimanche  4 août 2014

À la veille des vacances d’été 2014, Okba Com Institut a réalisé une enquête exclusive pour le quotidien “Liberté”. Plusieurs aspects de la question ont été abordés. Il s’agit du profil sociodémographique de ceux qui ont l’intention de partir ou de ne pas partir en vacances, des destinations favorites, des pays où ils ont choisi de passer leurs vacances à l’étranger, des types de séjour plébiscités et des moyens de transport, ainsi que des formules d’hébergement privilégiées. Le sondage s’est également attardé sur les activités préférées des vacanciers lors de leurs journées et quels sont les budgets que les Algériens consacrent pour leurs vacances, et les éléments qu’ils considèrent comme importants pour des congés réussis.

Enquête réalisée par Okba Com Institut

Pour le journal Liberté

Échantillon

Échantillon de 2 456 personnes, représentatif de la population algérienne âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région.

Mode de recueil

Les interviews ont eu lieu par questionnaire en face à face.

Dates de terrain

Du 11 au 16 juillet 2014


Cette question croisée par âge montre que la propension à ne pas partir en vacances est d’autant plus forte que l’on est :

- Âge : pratiquement 9 Algériens sur 10 des plus de 60 ans (87,6%, contre 71,5% en moyenne) déclarent qu’ils n’ont pas l’intention de partir en vacances au cours des trois prochains mois. A contrario, plus d’un tiers (38,1%) des personnes âgées de moins de 40 ans ont affirmé qu’elles ont l’intention de partir en vacances, une proportion supérieure à la moyenne (28,5%) des 2 456 personnes interrogées.
- Par catégorie socioprofessionnelle : 87,7% des personnes ayant le statut de retraitées/pensionnées affirment qu’elles n’ont pas l’intention de partir en vacances au cours des trois prochains mois, suivis par la catégorie des personnes inactives (75,9%). Inversement, 38,1% de la catégorie des cadres/professions libérales déclarent qu’ils iront en vacances.
- Par sexe : ce sont les hommes (32,1%) qui ont le plus l’intention de partir en vacances contre 24,8% pour les femmes. L’intention de partir en vacances s’explique davantage par un effet de génération et l’appartenance à la catégorie socioprofessionnelle à laquelle appartient la personne interrogée. Quant à la variable région, elle s’est avérée peu discriminante.

D'une manière générale, comment choisissez-vous votre destination de vacances ?

Plus de la moitié (51,3%) parmi ceux qui ont l’intention de partir en vacances déclarent que c’est par habitude en tant que critère de choix de la destination qu’on trouve en première position. Elle est suivie de très loin par “le conseil de proches, amis… (17,4%)”.
L’agence touristique n’intervient que pour 11,4% parmi ceux qui ont l’intention de partir en vacances. Quant à la modalité “Par une publicité dans la presse, télévision ou internet”, la proportion est insignifiante (5,7%).

Où partez-vous en vacances ?
Pratiquement la moitié des Algériens (44,9%) plébiscitent le bord de mer, très loin devant l’étranger (17,7%), une autre ville (16,7%) et le “bled” (14,4%), alors 6,3% ne se sont pas prononcés sur la question.
Sans surprise, la Tunisie est le pays cité par pratiquement la moitié (47,1%) des personnes qui ont l’intention de passer leurs vacances à l’étranger. Elle est suivie de très loin par la France (14,2%), la Turquie (12,9%), l’Espagne (10,3%), le Maroc (4,5%). La proportion des autres pays est insignifiante.

Où choisissez-vous vos vacances ?
(formule d’hébergement)
Sur place, les deux modes de logements les plus prisés sont la location (31,1%) et l'hébergement chez un proche, amis (25,8%). L’hôtel et le camping interviennent avec des proportions respectives de 16,1% et 15,8%.
Les deux types de logement (location et l'hébergement chez un proche) sont cités indifféremment par toutes les catégories de population, contrairement au camping qui reste l'apanage des jeunes, des inactifs et des étudiants.

Vous partez avec qui généralement ?
87,6% des Algériens ne partiraient pas seuls en vacances. Plus d’une personne sur deux (53,6%) part en compagnie de sa famille. Cette catégorie est suivie par les personnes qui partent entre amis (17,4%), en couple (16,6%) enfin 12,4% partent en vacances seuls.
Cette question croisée par âge montre que les jeunes, ceux de la tranche des 18 - 29 ans, préfèrent le voyage entre amis avec un taux de 33,8% largement au-dessus de la moyenne (17,4%). Inversement les plus âgés, ceux de plus de 40 ans, préfèrent le voyage en famille avec des taux de 73,4% pour la tranche d’âge des 40 à 49 ans, 74,4% pour celle des 50 à 59 ans, enfin 65,4% pour des personnes âgées de plus de 60 ans, des taux largement supérieurs à la moyenne (53,6%).
Croisés par catégorie socioprofessionnelle, ce sont les étudiants qui préfèrent voyager entre amis. Alors que trois sur quatre (75%) des femmes au foyer voyagent généralement en famille.

Les vacances et la réservation

Plus d’un tiers des Algériens (36,2%) parmi ceux qui ont l’intention de partir en vacances sont impulsifs : ils prennent la décision et partent sans aucune réservation. 28,1% réservent moins d’un mois à l’avance, 24% réservent un à trois mois à l’avance et seulement 11,6% réservent plus de trois mois à l’avance.
Cette question croisée par âge montre que les jeunes (18 à 29 ans) sont les plus spontanés (40,6%), ils prennent la décision et partent en vacances. Inversement les plus âgés, ceux de la tranche des 60 ans, sont moins spontanés ; ce taux n’est que de 21,2% pour cette tranche, largement en dessous de la moyenne (36,2%).
Par catégorie socioprofessionnelle, la catégorie des étudiants demeure la plus spontanée (43,9%), alors que celle des retraités/pensionnés est la moins spontanée (26,8%).

Le moyen de transport pour partir en vacances :

Plus de six Algériens sur dix (61,7%) affirment utiliser la voiture pour partir en vacances. 12,7% utiliseront le bus, 11,7% l’avion, 8,1% le train et seulement 1,9% le bateau. 3,9% ne se sont pas prononcés sur la question. Le moyen de transport croisé par la catégorie socioprofessionnelle montre que la catégorie des cadres professions libérales (22,7%) affirme qu’elle utilisera l’avion pour partir en vacances, soit le double de la moyenne (11,7%) de l’ensemble des catégories.
Quant au bus, 25,3% parmi la catégorie des étudiants utiliseront ce moyen pour partir en vacances (moyenne 12,7%). Nous constatons de très faibles proportions pour le transport par train (8,1%) et surtout le bateau (1,9%).

Ce que vous préférez faire lors d'une journée de vacances, c'est... ?

De toutes les activités s’offrant pendant les congés estivaux, c’est le repos qu’une majorité d’Algériens (67,6%) appelle de ses vœux. En seconde position, nous retrouvons la baignade (38,7%), suivie par le fait de faire la fête (30,7%) et du shopping (24,4%). La lecture demeure la parent pauvre des activités, elle ne recueille qu’un très faible taux (2,6%).

Les vacances d'été qui vous conviennent, ce sont celles qui durent ?

Les Algériens privilégient des séjours courts. En effet, plus de quatre Algériens sur dix (41%) affirment que la durée des vacances qui leur convient est de deux semaines et (24%) une semaine. Alors que pour moins d’un Algérien sur dix (9,9%), celle qui dure un mois. Notons que 6,6% ne sont pas prononcés sur cette question.

Votre budget vacances est de :
Un Algérien sur deux (49,6%) déclare un budget de moins de 50 000 DA, trois Algériens sur dix (30,6%) un budget compris entre 50 à 100 000 DA, moins d’un Algérien sur dix (9,7%) un budget compris entre 100 à 200 000 DA, enfin 5,7% un budget de plus de 200 000 DA, alors que 4,4% ne se sont prononcés sur la question.
À cette question sensible, nous constatons une forte hétérogénéité des intentions des personnes interrogées en fonction de leur catégorie socioprofessionnelle. Sans surprise la catégorie des cadres professions libérales avec une proportion de (14,7%) consacre plus de 200 000 DA pour budget vacances, largement au-dessus de la moyenne (5,7%).
Inversement, les catégories des inactifs (60,7%), des étudiants (57,6%) et des retraités /pensionnés (52,2%) sont celles qui consacrent de petits budgets pour leurs vacances, avec  moins de 50 000 DA.

Chacun des éléments suivants est-il très ou pas du tout important, selon vous, pour des vacances réussies ?

Pour la quasi-totalité des Algériens, le repos et la détente sont considérés comme les éléments les plus importants pour des vacances réussies. En effet, neuf Algériens sur dix (91,7%) citent en premier le repos et la détente comme élément de réussite de leurs vacances. Plus de la moitié (58,1%) la gastronomie et la bonne chair,  (47,3%) la piscine, alors que le sport et les rencontres n’ont recueilli que de faibles proportions avec des taux respectifs de 32,6% et 27,3%.
Quant aux “activités culturelles, visites” et “vie nocturne, fêtes”, elles obtiennent des taux respectifs de 43% et 40,9%.