Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Rentrée 2005

Date de création: 11-05-2008 13:17
Dernière mise à jour: 11-05-2008 13:17
Lu: 703 fois


(Conseil des ministres du lundi 22 août 2005. Communication relative à la rentrée scolaire 2005/2006. Extrait)

Effectifs prévisionnels : 7 612 000 élèves répartis comme suit :
Cycle primaire : 4 209 000 élèves
Cycle moyen : 2 253 000 élèves
Cycle secondaire : 1 149 000 élèves
Il est enregistré une diminution de près de 200 000 élèves par rapport à l'année scolaire 2004/2005

Les infrastructures se répartissent comme suit :
17 307 écoles, avec 2 495 écoles nouvelles
3 981 collèges dont 137 nouveaux
1495 établissements d'enseignement secondaire dont 68 nouveaux
Plus
Un vaste réseau de cantines scolaires : Il est prévu la réception de 406 cantines et de 11 internats primaires dans les wilayas du Sud, particulièrement pour la scolarisation des filles. Ceci permettra d'accroître le nombre de bénéficiaires qui va dépasser les 2 millions d'élèves, contre 1 600 000 en 2004.
En matière de transport scolaire, il est prévu la prise en charge du besoin recensé de 1 300 bus concernant 884 communes.
1 185 unités de dépistage et de suivi sanitaire dont 40 unités nouvelles

L'encadrement pédagogique et administratif : il nécessite l'ouverture de 6 000 postes budgétaires supplémentaires qui viendront s'ajouter à ceux occupés par 340 000 enseignants et 153 000 administratifs.
La formation et la mise à niveau des enseignants lancées cette année et qui iront jusqu'en 2015, concerneront, au démarrage du programme (11 octobre 2005), 10 000 enseignants volontaires.

La mise en œuvre de la réforme du système éducatif verra cette année la mise en circulation d'une nouvelle génération de manuels scolaires au nombre de 34 (6 pour la 3ème année primaire, 11 pour la 3ème année moyenne et 17 pour la 1ère année secondaire)
Au total, plus de 42 millions de livres sont prévus dès la rentrée, dont 34 millions sont destinés à couvrir les niveaux concernés par la réforme.

L'allocation spéciale de scolarité (décidée alors pour la rentrée scolaire 2000/2001) est de 2 000 dinars et elle est allouée pour venir aux familles au revenu modeste. Elle concerne 3 millions d'élèves pour un montant estimé à 6 milliards de dinars.