Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Rapport Cnes

Date de création: 11-05-2008 13:17
Dernière mise à jour: 11-05-2008 13:17
Lu: 723 fois


Selon le rapport du Cnes établi pour sa 26 ème session plénière (juillet 2005), la situation de la pratique sportive à l'école et à l'université est alarmante.
Au niveau primaire, par exemple, les 4 612 570 élèves (58% de l'effectif global du système éducatif) sont sans encadrement réel en matière d'Eps du fait du manque de formation spécialisée des 169 530 instituteurs des 1er et 2ème cycles chargés d'enseigner la matière. Au niveau du 3ème cycle, le taux d'encadrement est également alarmant puiqu'il est de 1 enseignant d'Eps pour 435 élèves.
Le rapport note un déficit de 45 000 à 70 000 cadres.
Il y a, aussi, une absence totale d'infrastructures : selon des statistiques de 2002, sur les 10 907 écoles à travers le territoire national, les établissements du moyen sont tous dépourvus, à plus de 70% , de salles de sport et de salles omnisports.
Les mêmes chiffres sont relevés au niveau des établissements du secondaire.
Quant à la classe estudiantine, elle est aussi faiblement touchée par le sport. Les tentatives entreprises durant les années 1970 visant à l'intégration d'un module d'Eps à l'Université sont restées vaines à cause de l'absence d'encadrement et d'infrastructures et la situation s'est aggravée avec la promulgation de la loi de 1989 qui autorise légalement la dispense de l'élève au cours d'Eps.