Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Baccalauréat 2005

Date de création: 11-05-2008 13:17
Dernière mise à jour: 09-07-2011 14:47
Lu: 755 fois


EDUCATION - ECOLE - BACCALAUREAT 2005

- Dates : 11-15 juin 2005
- Nombre de candidats : 569 586 (574 564 en 2004, soit – 4978, le nombre de canditats scolarisés ayant baissé par rapport à 2004 de 13 189 et celui des candidats libres ayant augmenté de 8 211)
Dont 164 111 candidats libres (28,81% du total)
- 523 645 canditats de l'enseignement secondaire général (90,88% du total) et 45 941 candidats en enseignement technique (9,12% du total)
- 240 851 garçons (42,28%) et 328 735 filles (57,71%)
- Anglais comme première langue étrangère : 10 873 (1,90%)
- Français comme langue étrangère : 558 713 (98,09%)
- 142 candidats handicapés (112 non-voyants et 30 handicapés moteurs)
- 617 candidats des centres de réeducation, 20 641 du Cnefd (enseignement à distance), et 638 candidats étrangers.
- 238 871 candidats inscrits dans les filières littéraires (41,94%) et 330 715 dans les filières scientifiques (58,06%)
- 1718 centres d'examen, 32 centres de correction, 22 000 correcteurs pour 5 millions de copies à corriger.
- Taux de réussite 2005 : 37,28% (19,42% en 1995, 24,64% en 1999, 32,29% en 2000, 34,47% en 2001, 32,92% en 2002, 29,59% en 2003, 42,52% en 2004)
- Nombre d'admis scolarisés : 128 679
- Nombre d'admis candidats libres : 21 083
- Nombre de détenus admis : 232 (sur 544 candidats, c'est-à-dire 43% de réussite , +81 succès par rapport à 2004))
- Nombre d'admis mention très bien : 95
- Meilleure moyenne nationale : 17,73 (Hamadi Riadh ,un candidat libre d'Oran, inscrit en sciences)
- Plus grand taux de réussite par wilaya : Relizane avec 55,06% (Illizi se classe en dernière position avec 18,18% de réussite)
- Plus jeune lauréate : Djidi Souhila, seize ans, de Saida

 

HISTORIQUE : La baccalauréat , appelé familièrement "Bac" et anciennement "Bachot" est un diplôme du système éducatif qui a la double particularité de sanctionner la fin des études seecondaires et d'ouvrir l'accès à l'enseignement supérieur. Il constitue le premier grade uuniversaitaire.

En Algérie, le premier Algérien à avoir obtenu le bac  fut Si Mhammed Ben Rahel Ennadromi, au terme d'études secondaires au lycée impérial d'Alger qu'il intégra en 1870.

Ce n'est qu'après l'Indépendance de l'Algérie, en 1963, que le baccalauréat fut instauré dans le pays par décret.

Il sera un examen probatoire jusqu'en 1976, date à laquelle un arrêté ministériel réforme l'examen (dans sa forme actuelle, en 2011 )