Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sahli Mohand Chérif

Date de création: 18-03-2014 22:04
Dernière mise à jour: 18-03-2014 22:04
Lu: 344 fois


HISTOIRE – PERSONNALITES – SAHLI MOHAND CHERIF

Mohamed Cherif Sahli est né à Tasga, commune de Souk ou Fella, dans la tribu des Ath Waghlis (Vallée de la Soummam). Il débute sa scolarité primaire à Sidi Aïch et secondaire au Lycée Bugeaud (aujourd’hui, Emir Abdelkader) d’Alger. Il poursuit ses études à l’Université de la Sorbonne  (Paris), où il obtient une licence de philosophie et une agrégation. Instituteur à Toudja, il va par la suite

enseigner la philosophie dans plusieurs lycées parisiens (de 1930 à 1939, puis après 1950). C’est l’époque où il rencontre Mostefa Lacheraf. Il s’engage dans la lutte pour la cause nationale. Il devient journaliste, critique et fondateur-éditeur de journaux: El Oumma, El Ifriqiya, El Hayat et Résistance Algérienne,

En 1947, il finalise "Le message de Youghourta“ et "l’Emir Abdelkader, le Chevalier de la Foi“. En 1955, il devient membre de la commission presse de la Fédération FLN de France, chargée par Abane Ramdane de "travailler“ l’opinion française. De 1957 à 1962, il est nommé représentant permanent du FLN, puis Ambassadeur du GPRA dans les Pays Scandinaves. Au lendemain de l’indépendance, il occupe les fonctions de Directeur des Archives, puis ambassadeur de la RADP en Chine, Corée du Nord, Vietnam, puis en Tchécoslovaquie (1971 – 1978).

Admis à prendre sa retraite en 1978, M.C. Sahli est décédé le 04 juillet 1989. Il est enterré au Carré des Martyrs d’El Alia.