Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Carie dentaire

Date de création: 02-02-2014 13:57
Dernière mise à jour: 02-02-2014 13:57
Lu: 268 fois


SANTE – MALADIE – CARIE DENTAIRE

Environ 74 % des enfants présentent des caries dentaires et ne sont pas soignés dans la plupart des cas, selon une enquête nationale sur la santé buccodentaire des enfants, réalisée par l’Institut national de santé publique (INSP), dont les résultats ont été présentés samedi 1er février 2014,  à Alger

"Un pourcentage de 74% des enfants âgés entre 6 à 15 ans présentent  une ou plusieurs caries dentaires, et ne sont pas pris en charge dans la majeure  partie des cas", a indiqué le Pr Ghania Chaker, spécialiste en orthopédie dento-faciale, au CHU Mustapha. L’enquête réalisée sur un échantillonnage de 12.470 enfants âgés de  6 à 15 ans démontre que le brossage des dents n’était pas fréquent chez cette catégorie de la population, et que la qualité du brossage n’était pas toujours efficace. Le Pr Chaker a imputé la hausse importante des problèmes dentaires chez les enfants au manque d’hygiène dentaire et à la consommation importante de sucres et glucides.
La spécialiste a ajouté, à ce sujet, qu’uniquement 19,2% des enfants  présentaient une hygiène dentaire relativement bonne et que les filles avaient  une meilleure hygiène dentaire que les garçons. Elle a toutefois estimé que l’hygiène buccodentaire s’améliorait légèrement avec l’élévation du niveau socio-économique. De son côté, le Dr Abdelhamid Amiche, chirurgien dentiste à l’INSP, a noté que les habitudes d’hygiène buccodentaire n’étaient pas acquises par tous les enfants, soulignant qu’uniquement 30,6% des enfants se brossaient régulièrement les dents.          Au sujet de l’inflammation des gencives, le Dr Farida Bouchouchi, chirurgien  dentiste au ministère de la Santé, a souligné que le nombre de gingivites était  élevé et augmentait avec l’âge. Elle a imputé ce problème dentaire à la mauvaise hygiène dentaire, aux malpositions dentaires et à une alimentation trop riche en protéines. S’agissant des anomalies en orthodontie, le Pr Chaker a indiqué qu’elles diminuaient avec l’âge, passant de 65% à l’âge de 12 ans à 63% à l’âge de  15 ans. Elle a noté, à ce sujet, qu’il était possible d’éviter certaines affections dentaires par des thérapeutiques préventives, notamment par le port d’appareil dentaires. Les spécialistes présents lors de cette présentation d’enquête ont recommandé de mettre en place des programmes de prévention incluant la formation continue des éducateurs et des aides soignants.        
Les dentistes ont aussi suggéré de renforcer les Unité de dépistage scolaires (UDS) en effectif humain et matériel, pour une meilleure prestation de soin pour les enfants.    
Il a aussi été conseillé d’organiser des journées de sensibilisation au profit des parents et des enfants, car l’éducation reste le meilleur moyen de lutte efficace contre les problèmes dentaires.