Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Elections présidentielles - Scores

Date de création: 26-01-2014 17:52
Dernière mise à jour: 26-01-2014 17:52
Lu: 344 fois


VIE POLITIQUE- ELECTIONS - ELECTIONS PRESIDENTIELLES - HISTORIQUE - SCORES

 

©Écrit par  El Watan/samedi 18 janvier  2014

Depuis 1963, les présidents élus obtiennent en moyenne 89,06% des voix. Qui a obtenu le meilleur score ? Qui a été le moins bien élu ?

 

Le score moyen d'un président en Algérie ? 89,06%. C'est ce qui ressort de l'analyse des scrutins présidentiels depuis 1963, date à laquelle la République algérienne démocratique et populaire s'est dotée de sa première Constitution et a organisé la première élection au suffrage universel direct. Cette année-là, un unique candidat se présente : Ahmed Ben Bella. Il triomphe avec 99,60% des voix. Il reste à ce jour le président le mieux élu de l'histoire.

La candidature unique est une tradition jusqu'en 1988. Ainsi, Houari Boumédiène est seul en course en 1976, tout comme son successeur Chadli Bendjedid qui n'aura à affronter aucun rival lors de ses candidatures de 1979, 1984 et 1988.

A cet égard, 1995 est une date historique puisqu'elle voit s'affronter quatre candidats, parmi lesquels Liamine Zéroual. Il restera comme le président le moins bien élu de la République algérienne démocratique et populaire avec 61,34% des suffrages.

Le pluralisme de l'élection est maintenu lors des scrutins suivants. Du moins, dans la forme. En 1999, sept candidats se lancent dans la course à la présidentielle. Six se retirent avant le premier tour. Abdelaziz Bouteflika est élu avec 73,5% des voix. En 2004, le président sortant surclasse ses cinq concurrents et rassemble 84,99% des bulletins sur son nom. Abdelaziz Bouteflika améliore encore son score en 2009 : il obtient 90,24% des suffrages.