Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Emploi - Bilans 2013

Date de création: 22-01-2014 13:37
Dernière mise à jour: 22-01-2014 13:37
Lu: 363 fois


ETUDES ET ANALYSES - EMPLOI - BILANS 2013

Un total de 675.459 emplois ont été créés en  2013 hors agriculture, dont 595.489 postes créés hors recrutements opérés dans la fonction publique, indique un bilan ( 21 janvier 2014)  du ministère du Travail, de l'Emploi  et de la Sécurité sociale. Sur ce chiffre, 457.470 demandeurs d'emploi ont été insérés dans le monde du travail à travers les différentes formules classiques d'emploi, dont 260.154 recrutements effectués dans le cadre du dispositif de l'ANEM (Agence  nationale de l'emploi) et 138.973 postes créés dans le cadre du Dispositif d'aide  à l'insertion professionnelle (DAIP), selon ce bilan. Dans le même cadre, 49.076 postes ont été créés par le biais des contrats  de travail aidés (CTA) et 9.267 placements effectués par les agences privées agréées. En outre, 138.019 emplois ont été générés durant l'exercice 2013 par 64.451 entreprises financées par l'ANSEJ  (Agence nationale de soutien à l'emploi)  et la CNAC (Caisse nationale d'assurance contre le chômage). D'autre part, les prévisions de recrutement dans la fonction publique telles qu'autorisées par la loi de finances pour 2013 sont estimées à 52.357 emplois, alors que les recrutements opérés en violation de la réglementation  relevés par les services de l'inspection du travail s'élèvent à 27.613 postes. Par ailleurs, près de 36% des placements ont été opérés dans le secteur  du BTPH, contre 30% pour le secteur industriel, dont 20% pour le secteur industriel  privé, selon la même source.

Le nombre d'emplois dans le secteur agricole est resté stable lors de la dernière campagne 2012/2013 à plus de 2,5 millions de personnes,  selon des statistiques du ministère de l'Agriculture et du Développement  rural. La main-d'œuvre agricole employée au niveau des exploitations a atteint 2.528.972 durant la campagne agricole 2012/2013 contre 2.535.309 lors de la  saison précédente, précise le ministère. Sur les 2,5 millions de personnes qui ont travaillé dans ce secteur durant la campagne 2012/2013, 1,9 million sont des permanents, le reste étant de la main-d'œuvre saisonnière, souligne la même source. Le nombre d'emplois dans le secteur agricole s'est accru de plus de 12,6% entre la campagne 2007/2008 et celle de 2012/13. Cette évolution traduit, selon le directeur des statistiques agricoles au ministère, Hocine Abdelghafour, la croissance enregistrée par ce secteur  durant les six dernières années. Le secteur a enregistré un taux de croissance de 31,5% lors de la saison agricole 2008/2009, tirée par une production céréalière exceptionnelle avant  de tomber à 8,5% lors de la saison d'après et à 10,3% en 2010/2011, puis à 6,3% en 2011/2012 et à 9,4% lors de la campagne 2012/2013. Néanmoins, le secteur fait face, depuis trois ans, à un manque de main-d'œuvre agricole, un handicap qui prélude d'une tendance vers la mécanisation qui demeure encore faible. Le secteur agricole qui a représenté 8,6% du Produit intérieur brut  (PIB) en 2012 compte 1.203.869 d'exploitations agricoles.

Le taux de chômage des jeunes et des femmes de la catégorie 16 à 25 ans a poursuivi sa tendance baissière en 2013 en s'établissant respectivement à 24,8% et à 16,3% contre 27,5% et 17% en 2012, selon un bilan du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale. Le taux de chômage des diplômés a reculé à 14,3% contre 21,4% en 2010,  soit une régression de 7 points sur quatre ans, précise le bilan. Avec ce repli "des plus significatifs", le chômage des diplômés "tend à se rapprocher de la moyenne nationale", ajoute-t-on. En outre, l'accroissement de la population occupée conjugué au recul du nombre de chômeurs "a permis le passage sous la barre des 10% du taux de  chômage", évalué en septembre 2013 à 9,8%, relève le bilan.

La population occupée a évolué de 618.000 personnes  à fin septembre 2013, en hausse de 6,1% par rapport à 2012 et de 12,4% à 2011,  indique un bilan du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale. Dans l'espace de deux ans, la population occupée a ainsi évolué de 1,189 million de nouveaux postes occupés, est-il souligné dans le bilan. Selon les données du ministère, l'accroissement de la population occupée est essentiellement dû à l'augmentation du nombre d'employeurs et de travailleurs indépendants (+235.000) et du nombre de salariés permanents (+203.000). Toutefois, le salariat demeure "la forme prédominante" d'occupation  avec 69% de la population occupée dont près de 36% de salariés permanents. Parallèlement, la population en chômage a atteint 1,175 million de personnes  en septembre 2013, en baisse de 78.000 personnes par rapport à 2012, est-il précisé, citant les résultats de l'enquête sur l'emploi et le chômage effectuée en septembre dernier par l'Office national des statistiques (ONS). En outre, des statistiques récentes de l'ANEM (Agence nationale de l'emploi)  ont évalué le stock de demandes d'emploi non satisfaites à 1,169 million de demandes à fin 2013. Ce stock comprend 503.045 jeunes primo demandeurs d'emploi inscrits  pour la première fois auprès des structures de l'ANEM, soit une part de 43%. Toutefois, près de 20.000 offres d'emploi déposées auprès de l'ANEM n'ont pas pu être enregistrées en raison de "l'absence de certaines qualifications  chez les demandeurs", est-il encore souligné.