Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Marché des assurances 2013

Date de création: 27-10-2013 15:34
Dernière mise à jour: 25-03-2014 13:25
Lu: 342 fois


FINANCES - ASSURANCES - MARCHE DES ASSURANCES 2013 

Le chiffre d'affaires du secteur des assurances en Algérie a progressé durant l'année 2013 de 15% comparativement à 2012 à 113,9 milliards (mds) de DA, apprend-on lundi 24 mars 2014, auprès du Conseil national des assurances (CNA).

Le chiffre d'affaires du marché direct du secteur s'est élevé à 113,9 mds de DA contre 99,3 mds de DA en 2012, dépassant les dernières prévisions de clôture estimées à 109,4 mds, indique le CNA dans sa dernière note de conjoncture

En y ajoutant le montant des acceptations internationale de la Compagnie centrale de réassurance (CCR) qui avoisine 2,6 mds de DA, le chiffre d'affaires globale atteint un montant global de 116,6 mds de DA.
Les assurances dommages ont continué à produire l'essentiel des primes d'assurance en 2013 avec une part de marché de 93%, totalisant un chiffre d’affaires de 105,9 mds DA contre 92,8 mds DA à la même période de 2012 (+14%).

En dépit de la baisse des importations de véhicules en 2013 (-3,5% en valeur et -8,4% en nombre), la branche assurance automobile a progressé de 16,6% par rapport à 2012. Cette branche représente 58% des assurances dommages avec une production de 61,3 mds DA, selon le CNA.

La production de l'assurance IRD (Incendie, et risques divers) a réalisé quant à elle un chiffre d'affaires de 10,3 mds de DA en 2013 en évolution de 12,4% comparativement à 2012.

Les risques incendie et construction occupent près de 70% du portefeuille de la branche IRD et marquent une évolution de 8%.
Par ailleurs, les assurances contre les effets des catastrophes naturelles (Cat-Nat) ont enregistré une hausse de 23% par rapport à 2012 et représentent ainsi 6% du chiffre d'affaire de la branche IRD.

Quant aux assurances transport, elles ont connu une progression de 3% au cours de l'année écoulée. L'assurance "transport terrestre" représente 65% de cette branche.

Par ailleurs, l'assurance "transport aérien" marque, par contre, une baisse de 18% engendrée principalement par les régressions occasionnées par les assurances de responsabilité civile des véhicules aériens et de corps aérien.
La branche "Risques agricoles" a, de son côté, réalisé une hausse de 24% grâce notamment à la performance de l'assurance "animale et végétale " (+28%), de l'assurance des engins et matériel agricole (+28%), selon la note du CNA.

Selon les données du CNA, l'assurance crédit a marqué une nette hausse de 49% par rapport à 2012, tirée par la production de l'assurance "crédit immobilier" qui affiche une progression importante de 89%.

Avec l’arrivée de nouvelles sociétés d’assurances de personnes, CAARAMA (Filiale de la CAAR), SAPS (filiale de la SAA et du français Macif) et TALA (filiale de la CAAT), AXA assurance, qui a créé une filiale en Algérie ainsi qu’une joint-venture CNMA-Salama Assurances-Algérie, le marché algérien des assurances est aujourd’hui composé de 22 compagnies.

 

Il s’agit, outre les assureurs de personnes, de six assureurs publics non spécialisés (CAAR, SAA, CAAT, CASH), deux publics (CAGEX et SGCI) spécialisés respectivement dans l’assurance-crédit et l’immobilier, un réassureur public (CCR), deux mutuelles (CNMA, MAATEC) et sept assureurs à capitaux privés (CIAR, 2A, Trust, GAM, Salama, Al Rayan et Alliance Assurance.