Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Paris - Etudiants étrangers 2012

Date de création: 18-09-2013 15:52
Dernière mise à jour: 18-09-2013 15:52
Lu: 318 fois


 

EDUCATION- ETRANGER – PARIS – ETUDIANTS ETRANGERS 2012

 

L’Algérie demeure la première nationalité la plus représentée par ses étudiants à Paris et la troisième communauté estudiantine étrangère à travers la France, selon des chiffres rendus publics, mercredi 18 septembre 2013)  à l’occasion du lancement du Service d’Accueil des Etudiants Etrangers (SAEE).

Avec ses 55.951 étudiants étrangers, Paris apparaît encore cette année comme la 1ère académie choisie par les étudiants étrangers et l’Algérie est la première nationalité représentée au SAEE avec 228 étudiants accueillis en 2012, talonnée par le Maroc et le Brésil.

En 2012, le service d’Accueil des étudiants étrangers a reçu 4.226 étudiants (3.267 étudiants accueillis par la Cité internationale, et 959 étudiants accueillis par le Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires de Paris).

Pour l’année universitaire 2011-2012, l’Algérie était également la première des dix nationalités les plus représentées dans la capitale française, avec plus de 344 nouveaux étudiants recensés.

Par ailleurs, l’Algérie figure à la troisième position des dix premiers pays d’origine des étudiants accueillis en France après le Maroc et la Chine. Elle devançait, pour l’édition 2012-2013, la Tunisie, le Sénégal, l’Allemagne, l’Italie, le Cameroun, le Viêtnam et l’Espagne.

La population étudiante en France avait atteint 2.386 000 de personnes en 2012-2013, dont 289.300 étudiants étrangers, soit une proportion de 12,1%.

A l’instar des flux internationaux d’étudiants, qui ont quadruplé ces trente dernières années, le nombre d’étudiants étrangers en France ne cesse d’augmenter d’année en année. Ainsi, depuis 1998, il est passé de 152.000 à 285.000, ce qui représente une évolution de 87,5%, selon les chiffres communiqués lors du lancement de l’opération d’inscription à la Cité internationale universitaire.

Sur l’ensemble des étudiants étrangers en France, 74% d’entre eux sont non boursiers. CampusFrance, l’Agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur, l’accueil et la mobilité internationale, est particulièrement utilisée par les étudiants maghrébins (71%), selon une enquête de cet établissement.