Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Football - Transferts internatioanux 2013

Date de création: 08-09-2013 18:48
Dernière mise à jour: 08-09-2013 18:48
Lu: 281 fois


SPORTS – ETRANGER - FOOTBALL- TRANSFERTS INTERNATIONAUX 2013

Le nombre des transferts internationaux, dans le football, est resté stable, en 2013, par rapport à 2012, même s’il y a eu une très légère baisse, a indiqué la Fédération internationale de football (FIFA). Néanmoins, leur valeur est en hausse.

Ainsi, le système de régulation des transferts, Transfer Matching System (TMS) de l’instance mondiale, a traité pas moins de 10 454 transferts entre le 1er janvier 2013 et le 2 septembre 2013, alors qu’il était de 10 513 en 2012. Le nombre a connu donc une baisse de l’ordre de 0,6%. Sauf que cette fois-ci, le montant est plus élevé puisqu’il est de 3,367 milliards de dollars contre 2,619 en 2012. Ce qui est assez considérable. Par ailleurs, les commissions payées aux intermédiaires ont également connu une courbe ascendante de près de 20%. Ainsi, cette année, ce sont pas moins de 169 millions de dollars qui ont été payés dans ce sens contre 141 millions en 2012. La FIFA fait remarquer que les commissions versées aux intermédiaires sont en constante hausse.

Par ailleurs, le plus grand nombre de transferts, entre pays, a eu lieu du Brésil vers le Portugal avec 132 transferts, suivi du Chili vers l’Argentine (98) et de l’Ecosse vers l’Angleterre (92). Sur le plan financier, les plus grandes sommes sont allées de l’Espagne vers l’Angleterre, avec 227 millions de dollars), de l’Italie vers l’Angleterre (148 millions), de l’Angleterre vers l’Espagne (141 millions), de l’Italie vers la France (131 millions) et de l’Espagne vers l’Italie (123 millions). TMS est un système «en ligne» instauré par la FIFA en 2007 afin de «renforcer l’intégrité et la transparence sur le marché en augmentant le volume de données disponibles pour les autorités du football sur toutes les transactions et assurer l’application des règles gouvernant la protection des mineurs».