Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Enseignement préparatoire

Date de création: 01-09-2013 14:32
Dernière mise à jour: 01-09-2013 14:32
Lu: 293 fois


EDUCATION – ECOLE – ENSEIGNEMENT  PREPARATOIRE


La prise en charge de l’éducation préparatoire a connu un important développement en Algérie. A peine 6% d’élèves inscrits en préscolaire en 2000, ce taux est passé à 12% en 2004-2005 avec 3.300 divisions pédagogiques regroupant 77.000 enfants, soit 12% de l’ensemble des inscrits au niveau du cycle primaire pour atteindre 23,37%  en 2008-2009 avec 5.278 divisions et 100.000 petits. Ce taux est passé à 25% en 2012-2013, avec 5.500 divisions et l’inscription de 150.000 petits.
Les autres secteurs publics comptent 997 groupes pédagogiques et 20.381 enfants. Par contre le secteur privé compte à peine 3.559 enfants, soit un taux de 0,54%.
Pour ce qui est du taux de couverture par région, on compte 10 wilayas au niveau du territoire national qui verront leurs besoins couverts à hauteur de 80%. Les autres wilayas (25) couvrent entre 20 et 80% des besoins et le reste (13), se situe entre 20 et 50%.
A ce titre, le ministère de la tutelle dirige les moyens de l’Etat vers les wilayas démunies.
Il y a lieu de noter que le secteur doit redoubler d’effort pour réunir les conditions à même d’accueillir le maximum d’enfants âgés de 5 ans et ce, par la mise en place d’un cadre juridique et réglementaire.
Ainsi, le nombre d’enfants qui sera inscrit en classes préparatoires dépasse les 350.000 enfants, cette année. Le taux national de couverture dans le secteur de l’éducation avoisine donc 70% et s’étend à la majorité des communes. Il faut noter que le nombre d’enfants inscrits dans ces classes au niveau des wilayas du Sud est plus important par rapport à celui des wilayas du Centre. A titre d’exemple, on compte 92% à Bechar et à peine 25% à Alger. Pour ce qui est du dispositif pédagogique on cite la réalisation d’un programme pédagogique, d’un guide du maître, la nomenclature des équipements et les supports de formation. Le budget consacré cette année à cet enseignement est de 5 milliards de dinars. La dotation d’une classe est estimée à 100.000 dinars par contre le coût d’équipement didactique par classe revient à 150.000 dinars.