Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Fort Santa Cruz/Oran

Date de création: 09-08-2013 15:42
Dernière mise à jour: 09-08-2013 15:42
Lu: 234 fois


CULTURE – PATRIMOINE –FORT SANTA CRUZ/ORAN

Le  fort Santa Cruz a été  implanté sur un promontoire qui domine la ville, par l’armée espagnole entre 1577 et 1604. Le site, qui se situe en haut du massif de l’Aïdour qui surplombe la capitale de l’ouest du pays, a été, pendant l’occupation espagnole, le théâtre d’affrontements sanglants entre Ottomans et Maures contre les Espagnols et les tribus arabes alliées des conquistadors. Il faut souligner que c’est pour la protection du château, érigé au sommet de la montagne de l’Aïdour, plusieurs fois endommagé par des combats dévastateurs, que l’armée espagnole a pris la décision de renforcer le poste de défense existant pour ne pas essuyer d’autres défaites et revers. La construction du fort en question répondait donc à une logique et à une stratégie exclusivement militaires. Cette nouvelle technique de défense a permis aux Espagnols d’appréhender et de surveiller davantage leurs ennemis potentiels. Grâce à cette installation, l’armée s’est épargnée beaucoup de mauvaises surprises qui, sans justement l’existence du fort, lui auraient été fatales. Le site a fait l’objet de nombreuses opérations de restauration. Il a bénéficié, durant la présence coloniale, d’une première réhabilitation de 1854 à 1860 par le génie militaire français. Le fort Santa Cruz a été classé, en 1950, comme site naturel par l’administration française. Au lendemain de l’Indépendance, le fort deviendra un site touristique visité par des milliers de personnes par an. Des touristes espagnols, sur les traces de leurs aïeux, se rendent souvent sur les lieux, histoire de se ressourcer et, surtout, fouler le sol où ont vécu leurs aînés. En plus de sa valeur historique qui témoigne de l’occupation de la capitale de l’ouest du pays par les conquistadors, le site offre aux visiteurs une extraordinaire vue panoramique sur la mer.