Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Essais

Date de création: 30-07-2013 08:54
Dernière mise à jour: 30-07-2013 08:54
Lu: 414 fois


SCIENCES - BIBLIOTHEQUE D'AL MANACH - ESSAIS

Les Sciences arabes en Afrique. Mathématiques et Astronomie IXè –XIXè siècles. Suivi de Nubdha fi ‘ilm al-hisab d’Ahmad Babir al-Arawani. Une étude de Ahmed Djebbar et Marc Moyon. Apic Editions, Alger 201 (Editions Grandvaux, France, 2010). 191 pages, 600 dinars

Les auteurs sont modestes . Pour eux , ce livre n’est qu’une tentative de présentation d’un panorama de la production astronomique et mathématiques, d’expression arabe, publiée ou ayant circulé dans trois grandes régions du continent africain : l’Egypte, le Maghreb et l’Afrique subsaharienne.

Un livre qui s’adresse à la fois au grand public et aux chercheurs.

On apprendra, pour ceux qui ne le savaient pas encore, qu’à la fin du VIIIè siècle , les prémisses d’une nouvelle tradition scientifique avaient commencé à voir le jour, d’abord à Bagdad, puis à Alexandrie et dans certains foyers intellectuels du Croissant fertile……Durant des siècles , essentiellement en arabe…prenant la forme, d’abord d’un vaste mouvement de traduction d’écrits sanskrits, persans, nabatéens et surtout grecs. D’autres phases suivirent ….Jusqu’au début du XVè siècle……avènement d’une tradition d’enseignement, de recherche et de publication, avec  l’apparition de nouveaux pôles de l’Asie centrale jusqu’à une partie de la péninsule ibérique. …….et une troisième avec la circulation des savoirs produits ….On a même signalé la présence d’un scientifique musulman en Chine dès le Xè siècle…..

La traduction des « éléments sur la science du calcul d’al-Arawani»  est un plat succulent…pour les amoureux du chiffre et les matheux. Comment soustraire, additionner, multiplier……..Il est vrai que « le calcul est une science ancienne » (les problèmes de commerce et d’héritage et de tout ce qui se rattache à la vie quotidienne de l’homme en scociéte sont si anciens !) .

Avis : Un professeur émerite d’Histoire des mathématiques et un Maître de conférences en espistémologie et histoire des mathématiques, voilà un couple pas facile à déchiffrer. Et , pourtant , on est vite emporté par l’Histoire et les histoires d’un sujet en grande partie inexploré. La science , c’est très difficile à acquérir mais si facile à connaître.

 

Extraits« Les informations relatives aux pratiques scientifiques n’ont pas encore été intégrées dans l’écriture de l’histoire de ce pays  »  (en parlant de l’Egypte…. Mais, avis qui s’appliquerait largement à tous pays du Maghreb)

-------------------------------------------------------------------------