Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Données par wilaya

Date de création: 11-05-2008 12:34
Dernière mise à jour: 05-02-2012 12:07
Lu: 1356 fois



ADMINISTRATION - WILAYA - DONNEES PAR WILAYA

 

(Extraits des communications des walis en Conseil de gouvernement - Divers )

Chlef (10-1-2007) : Région essentiellement agricole avec 262 511 hectares dont 25 000 en irrigué. Habitat : Tol de 6,67 en 1999 et de 5,79 en 2009. Taux de chômage : 29,03% en 2003 et 14,98% en 2006.Enveloppe financière dégagée pour 1999-2006 : 139 milliards de dinars pour le financement de 3380 projets.
Saida (16 –1-2007) : Potentiel diversifié : zones de polycultures, zones céréalières , zones forestières et zones steppiques. A vocation agro-pastorale. Dotation financière 1999-2006 : 69,43 milliards de dinars.. L’agriculture intéresse une population estimée à 48 000 hbts, soit 57% de la population active, pour une superficie agricole totale de 51% de la superficie totale de la wilaya.
Activités d’élevage : cheptel ovin passé de 466 000 têtes à près de 550000 têtes . Electrification : 76% en 1999 et 86% en 2005. Gaz : branchement passé de 27% en 1999 à 41% en 2005…et 75% en 2010. Taux de raccordement en eau : 75% en 1999 et 92% en 2005. Dotation journalière portée de 80l/jour/hbt à 140 l/h/j. Tol : 5,61 hbt par lgt en 2006 contre 5,76 en 1999. 1 médecin spécialiste pour 5 046 hbts en 1999 et 1 pour 3 095 en 2005. 1,82 lit pour 1000 hbt contre 1,98 en 1999. Taux de chômage : 18% en 2006 contre 40,42% en 1999.
Nâama (24 –1-2007) : Vocation agricole avec 2,1 millions d’hectares de terres de parcours et un potentiel ovin estimé à près de 1 million de têtes. Superficie agricole destinée à l’arboriculture et le maraîchage de 13 000 ha dont 12 066 en irrigué, sur une surface agricole utile de 20 000 ha. Raccordements au réseau Aep de 99,50% et dotation en eau de 134 l/jour/hbt. Taux d’électrification de 94,48% et raccordement au gaz 57,38% en 2006. Un médecin pour 963 habitants contre 1005 en 1999 et un agent paramédical pour 331 hbt en 2006 contre un pour 598 en 1999.
Taux de chômage : 20,74% Enveloppe financière globale depuis 1999 : 40 milliards de dinars.
El –Bayadh (24-1-2007) : Située dans la zone ouest de la région des Hauts Plateaux, la wilaya est caractérisée par une activité à prédominance pastorale. Elevage ovin : 1,6 million de têtes soit une production de viandes rouges de 85 000 quintaux en 2006.
Raccordement au réseau Aep : 93% (contre 84% auparavant). Dotation de 155 l/jour/hbt (contre 110 l auparavant) .
Raccordement électrique 92,05% (contre 75,04%)
Raccordement au gaz : 60,9% en 2006 contre 17,9% en 1998 (92% en 2009)
Santé : Un lit d’hôpital pour 603 hbt en 2006 contre 722 en 1998. un médecin généraliste pour 2021 hbts en 2006 (2512 en 1998), un pharmacien pour 9311 hbts en 2006 (contre 16 436 en 1998).
Enveloppe financière 1999-2004 : 14 milliards de dinars




Khenchela (6-2-2007) : Espace régional des Aurès Nemenchas avec prolongement steppique pré-saharien. Economie agro-sylvo pastorale. Superficie agricole totale : plus de 964 000 hectares dont 232 000 ha environ de SAU. Plus de 145 000 ha de forêts et 42 000 ha d’alfa. Dotation en 2006 de 135 litres d’eau par habitant quotidiennement(80 litres en 1999 et 173 litres fin 2009). Electrification : 95% en moyenne et 98% en 2009. Gaz : taux de raccordement en 2004 : 39% (80% en 2009).Taux d’occupation des classes : 33 élèves (30 dans le milieu urbain).Parc de logements : 77 447 unités (Tol : 4,79 hbt par logement . 4,31 en 2009 pour 90 490 unités).
Santé : 3 hôpitaux, soit 1,7 lit pour 1000 hbt. Emploi : taux de chômage de 15% en 2006 (32% en 1998, 26% en 2004 ).. Enveloppe financière 2005-2009 : 125,5 milliards de dinars
Tissemsilt (6-2-2007) : Située dans le massif de l’Ouarsenis. Région à vocation sylvo-agricole constituée de montagnes à fortes pentes , de courtes plaines accidentées et d’espaces steppiques. 146000 hectares de Sau et potentiel irrigable de 15 000 ha. Tol de 7,33 en 1999, 6,71 en 2006… et objectif de 5,2 en 2009. Population active totale : 77 976 personnes spit26% de la population totale . Taux de chômage : 17,51%. Dotation financière en 1999-2004 : 36 milliards de dinars et 52,54 milliards de dinars pour la période 2005-2009
Tébessa (27-2-2007) : Comprend deux zones au relief et au climat contrastés, l’une montagneuse (monts des Nemenchas) et sub-humide , au nord, et l’autre steppique et semi-aride à désertique, au sud. Vocation agro-pastorale.
Superficie agricole totale : 818358 ha, dont 312 175 de Sau (19 016 en irrigué et 434089 de terrains de parcours)
Elevage ovin : 875 000 têtes. Elevage bovin : 15 000 têtes (12 000 en 2004-2005)
Dotation journalière en eau : 170 l/j/hbt avec des disparités interespaces et intercommunes. Taux de raccordement au réseau Aep : 81%
Population : 675 732 hbts
Activité industrielle : mines de fer de Ouenza et Beni Hadra (1,6 million de tonnes en 2006) et de phosphate ( 2,7 million de tonnes ) de Djebel Onk
Tol : 5,45 (5 en 2009)
Taux de scolarisation : 96% en 2006 (98% en 2009)
Taux d’électrification : 97% en 2006. Raccordement au gaz : 52%. Taux de couverture sanitaire : 1,83 lit /1000 hbts (2 lits en2009)
Taux de chômage : 22% (31% en 1999)
Enveloppe financière, tous programmes confondus 1999-2007 : 70 73 milliards de dinars pour la réalisation de 1100 opérations
Souk- Ahras (27-2-2007) : Le nord montagneux et forestier et le sud constitué de hautes plaines et de pâturages qui donnent à la wilaya une vocation essentiellement agricole.
Surface agricole totale : 311 000 ha soit 71% du territoire de la wilaya et une Sau de 253 000 ha. La sole céréalière occupe 135 000 ha . Elevage :310 000 ovins, 93 000 caprins et 85 500 bovins.
Surface irriguée : 6500 ha en 2006 (3500 en 2000). Production de lait : 45 000 000 de litres
Potentialités hydriques : 265 millions de m3/an (243 en eaux de surface dont 16% seulement sont mobilisées avec deux barrages et 22 en eaux souterraines dont 45% sont mobilisées)
Taux moyen de raccordement au réseau Aep : 71,5% (95% en milieu urbain et 60% en milieu rural) et dotation quotidienne de 90 litres pare habitant.
Taux d’électrification : rurale : 91% en 2006 (contre 87% en 1999) et 98% en 2009. Taux de raccordement au gaz : 32% en 1999, 47% en 2006 et 80% en 2009.
Taux de scolarisation : plus de 95% . taux d’occupation moyen par classe(Toc) : 36
Taux de couverture sanitaire : 1,5 lit /1000hbts et 1 médecin traitant pour 1 184 habitants.
Parc de logements : 80 485 unités dont 2 908 vétustes et 4 622 précaires. Tol de 5,38 (5 en 2009)
Taux de chômage : 17,4% en 2005 (30,3% en 1999 et 12,1% en 2009)
Enveloppe financière globale allouée : 69,25 milliards de dinars pour la réalisation de 3 500 opérations.
Djelfa (6-3--2007) : Faisant partie de la région des Hauts Plateaux, carrefour de transit et d’échange entre le nord, le sud, l’est et l’ouest du pays, c’est une région constituée de vastes parcours steppiques évalués à plus de 2 millions d’ »hectares., représentant 66,24% de sa superficie globale (soit 2,5 millions d’hectares). Le pastoralisme est l’activité principale.
Plus de 2,7 millions de têtes d’ovins (augmentation de 68% ces 6 dernières années)
Terres irriguées : passées de 8 288 hectares à 24 623 ha (+297%) permettant des productions agricoles de 1,9 million de quintaux, principalement des céréales, des fourrages, des maraîchages et des produits de l’arboriculture.
Taux de raccordement moyen au réseau de l’Aep : 87% en 2006 (67% en 1999) pour une dotation de 193 l/habitant/jour.
Raccordement au réseau d’assainissement : 85% des foyers
Taux d’électrification : 86% en 2006 (72% en 1999)
Raccordement au réseau public de gaz : 66% en 2006 ( 27% en 1999)
Taux de scolarisation moyen : 86,34% (63,10% en 1999)
Taux d’occupation par classe : 38,9 dans les 1er et 2ème cycles (50,2 en 1999) et celui du secondaire : 34,5%
Une salle de soins pour 12 405 hbts et un médecin pour 8 108 hbts
Taux de chômage : 18,8% (36,6% en 1999)
Taux d’occupation par logement : 6,5 (7,1 en 1999)
Enveloppe financière 1999-2007 : 145,7 milliards de dinars pour la réalisation de 6 734 opérations de développement dont 5 366 achevées début 2007, 988 en cours et 380 en voie de lancement
M’Sila (6-3--2007) : Faisant partie de la région des Hauts Plateaux, elle occupe une position géographique privilégiée dans la partie centrale du Nord du pays.
Superficie agricole utile de 275 711 ha dont 32 715 ha irriguées par épandage . Nombre d’exploitations agricoles : 32 608.
Investissements consentis dans le cadre du Fndra , à fin 2006 : plus de 17 milliards de dinars.
Plus de 2 300 000 têtes de bétail , en majorité des ovins.
Taux de raccordement au réseau Aep :88% (90% à l’horizon 2009)
Raccordement au réseau d’assainissement : 78%
Dotation moyenne : 165 l/habitant/jour (200 litres en 2009)
Taux d’électrification : 91,40%
Raccordement au réseau de distribution publique du gaz : 37% (60% en 2009)
Tol : 6,4 (7,2 en 1999)
4 hôpitaux de 204 lits chacun, 14 polycliniques et 186 salles de soins . Taux de 1,3 lit/1000 habitants et de 1 médecin pour 1937 habitants.
Taux de scolarisation : 92,04% dans le 1er cycle, 75% dans le second cycle et 30 24% dans le cycle secondaire. Toc : 26 (1er cycle), 24 (2è cycle) et 34 (cycle secondaire)
Taux de chômage : 17% (36% en 1999)….14% en 2009.
Existence d’une cimenterie d’une capacité de 4,5 millions de tonnes/an
Enveloppe financière 1999-2006 : 92,56 milliards de dinars pour la réalisation de 4 045 opérations dont 2 475 achevées début 2007, 1205 en cours de concrétisation et 365 en voie de lancement.

Ghardaia (14 -3--2007) : Située dans l’axe principal reliant le Nord au Sud du pays, la wilaya de Ghardaia est un carrefour important sur la route transsaharienne.
La superficie agricole utile s’étend sur 21 750 ha contre 12 260 ha en 2000.
Terrains de parcours : 1,3 million d’ha, soit 15,6% de la surface totale de la wilaya.
Superficies irriguées (en réseau ou par aspersion) : 5000 ha .Pour les besoins en irrigation, 223 forages et 5 913 puits sont mobilisés pour un débit global de 14.420 litres /seconde.
470 000 têtes d’ovins , de caprins, de bovins et de camélidés .
Production annuelle de 16,5 millions de litres de lait dont 5 millions sont collectés.
Taux de raccordement moyen au réseau Aep : 95% . Au réseau d’assainissement : 85%
Dotation moyenne journalière en eau : 200 litres par hbt (220 en 2009)
Taux d’électrification : 97,5%
1 lit d’hôpital pour 567 habitants et un médecin pour 1451 habitants (2002 en 1999)
Taux de scolarisation moyen : 93% pour le 1er cycle (Toc de 32), 63% pour le 2 ème cycle ‘Toc de 37) et de 52% pour le cycle secondaire (Toc de 33)
Taiux de chômage : 13,8% en 2005 (25% en 1999)….et 8% en 2009
Parc de logements : 69 610 logements dont 7 865 habitations précaires (vieux bâti) , soit un Tol de 5,23
2 zones industrielles , 8 zones d’activités et 2 zones d’expansion touristique
Enveloppe financière globale de 65,67 milliards de dinars pour la réalisation de 2 058 opérations de développement , dont 1412 sont réalisées, 617 en cours et 29 en voie de lancement.
Laghouat (14 -3--2007) : Région à vocation essentiellement pastorale
Mais, existence du champ gazier à Hassi R’Mel
Surface agricole utile : 71 213 ha dont 18 000 en irrigation en 2006 (49 206 en 1999)
Parcours steppiques et nappes alfatières : 1,8 million d’hectares
Cheptel : 1,3 million de têtes
Taux de raccordement en eau potable : 95% en 2006 (92% en 1999)
Taux de raccordement au réseau d’assainissement : 95%
Dotation en eau par hbt et par jour : 195 litres (230 en 2009)
Taux de raccordement au réseau électrique : 91% en 2005 (95% en 2009)
Taux de raccordement au réseau public de gaz : 65% en 2005 (84% en 2009)
1 lit d’hôpital pour 625 habitants, et 1 médecin pour 2150 habitant (2222 en 2004)
Parc de logements : 63 548 unités fin 2006 dont 5887 vétustes et 1136 précaires. Tol : 6,12.
Taux de scolarisation de 90,15% et Toc de 36 élèves pour le premier cycle, de 60,22% et Toc de 39 pour le deuxième cycle et de 45,9% avec un Toc de 35 pour le cycle secondaire.
2 zones industrielles dont une à Hassi R’Mel (910 hectares et plus de 6000 travailleurs)
Taux de chômage : 20,07% en 2005 (36% en 1999)….et 13,99% en 2009
Enveloppe financière : 93,4 milliards de dinars pour la réalisation de 2 596 opérations dont 1 694 sont achevées , 821 en cours de concrétisation et 81 en instance de lancement.

Biskra (17-6-2008) : Relief escarpé composé de 50% de plateaux, 28% de plaines, 13% de montagnes et 9% constitués par le chott Melghhih.

Région agricole.

Population : 300 000 habitants.

Les 2/3 de la population sont concentrées au chef-lieu de wilaya.

Au 17 juin 2008, 3 043 projets, dont 1 574 projets achevés, 1 356 projets en réalisation pour un cou^t total de 194,2 milliards de dinars.

Indices de développement : Entre 1999 et 2007, la wilaya a beaucoup gagné en matière agricole au regard des 188 000 hectares, les superficies irriguées passant de 67 000 hectares à 180 000 hectares.

Alimentation moyenne en eau : 260 litres/hbt/an.

Raccordement du réseau d’évacuation des eaux usées : Passe de 72% à 88%.

Moyenne de couverture électrique : Passe de 88% à 92%

Moyenne de coverture en gaz : Passe de 28% à 44%.

L’éducation nationale passe, en moins de dix ans, de 89% à 93%, avec une occupation de 34 élèves par classe, contre 48 en 1999.

L’emploi progresse, puisque le taux de cho^mage passe en 2008 à 12% contre 38% en 1999.

Couverture sanitaire : 1 médecin spécialiste pour 23 190 habitants au lieu de 1 pour 46 660 habitants.

Création de deux zones d’activités : Tolga et Ouled Djellal.

 

Tizi- Ouzou (2011) : - La wilya de Tizi Ouzou vient en première position à l'échelle nationale en, matière de projets d'investissements enregistrés en 2011 (selon l'ANDI, 16 janvier 2012:   928 projets permettant la concrétisation , et la création de 4 783 emplois . Selon le guichet unique décentralisé de l'ANDI, mis en place en décembre 2009, la wilaya a vu 1 685 projets d'investissement dont 467 sont rentrés , totalement ou partiellement en exploitation , avec une offre globale de 679 emplois pour un montant d'investissements estimé à 2 262 milliards de dinars.