Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Accidents de la route 2013 (1er semestre)

Date de création: 24-07-2013 14:51
Dernière mise à jour: 24-07-2013 14:53
Lu: 304 fois


TRANSPORTS – ROUTE – ACCIDENTS DE LA ROUTE   (1er SEMESTRE )

Alors que l’on compte une centaine de victimes depuis le début du mois sacré de Ramadhan seulement (mercrerdi 10 juillet 2013) , les statistiques relatives au premier semestre de cette année de 2013 sont à la fois stupéfiantes et ahurissantes. Plus de 2.000 morts et 32.272 blessés causés par 21.428 accidents ont été enregistrés par les services de la Sûreté nationale et de la Gendarmerie nationale. Par wilayas, Alger occupe le haut de l’affiche avec 665 accidents qui ont causé 40 morts, suivie d’Oran (553), Sétif (537) et Batna (511) alors qu’en termes de décès, la triste palme revient à M’sila avec 65 morts, talonnée de près par Djelfa et Tlemcen, avec 62 victimes chacune.
Le facteur humain représente, selon les enquêtes des services de sécurité, plus de 88% des causes de ces sinistres, dont 81% de responsabilité échoit aux conducteurs, contre 7% aux piétons.
 Quant aux restes des raisons, elles incombent à l’état des véhicules et celui de nos routes.
Pour revenir au comportement des automobilistes, il y a lieu de souligner que 34% des accidents ont pour cause l’excès de vitesse et près de 13% ont trait aux dépassements dangereux. Le non-respect de la distance de sécurité, les manœuvres dangereuses et la négligence des piétons complètent ce sombre tableau qui, comparativement à la même période de l’année passée, a connu une hausse de 3,8% en ce qui concerne le nombre d’accidents et une baisse de 1,5% du nombre des victimes.
La conduite en état d’ivresse n’est pas en reste dans la mesure où les gendarmes ont constaté 107 accidents causés sous l’effet de l’alcool tandis qu’en matière des délits de fuite, l’on compte 170 cas qui ont vu les conducteurs prendre la poudre d’escampette. Pour la petite histoire, on ignore si ces derniers ont été rattrapés ou pas.
Les conditions météorologiques sont derrière 132 accidents et les animaux ont causé 111 accidents.
 Les statistiques de la GN indiquent en outre que les crevaisons représentent plus de 3% des accidents de la circulation enregistrés au 1er semestre de 2013, soit 419 accidents, et les défauts mécaniques des véhicules sont responsables de 1,7% des accidents, soit 229 sinistres.   Sur un autre registre, les services de la sûreté nationale ont retiré 95.086 permis de conduire et constaté 33.876 délits de route. 433.340 amendes forfaitaires ont été dressées et 8.453 véhicules ont été mis en fourrière.