Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Guerrouabi El Hachemi

Date de création: 10-02-2013 13:58
Dernière mise à jour: 10-02-2013 13:58
Lu: 483 fois


CULTURE – MUSIQUE - GUERROUABI EL HACHEMI

                                                                                                  
Né le 6 janvier 1938 à Alger, à El Mouradia plus précisément, même si son père est originaire de Sour El Ghozlane (Bouira), El Hachemi Guerrouabi  , disciple de Hadj M’rizek,  s’est distingué tout au long de sa (brillante) carrière par sa voix berceuse et son génie d’interprète de chansons hors normes, comme on n’en n’a jamais entendu. Souvenons-nous à ce propos de El Bareh, El Werqa ou encore des qacidate El Harraz » et de Youm El Djemaâ qui l’ont propulsé définitivement au panthéon des immortels de la chanson algérienne.
Au final, il aura interprété des centaines de chansons parmi lesquelles, on relèvera des poèmes des 16es et 17es siècles qu’il chanta magistralement, excellant plus particulièrement dans les mdih et les nabawiyate.                                             
Fervent supporter de l’USM Alger, bien qu’il ait grandi dans le quartier populaire et populeux de Belcourt, aujourd’hui Belouizdad, fief du CRB, El Hachemi Guerouabi s’est intéressé depuis son enfance à la musique. A 9 ans, il manipulait déjà à merveille la mandole, et à 15 ans, il fera connaissance de ce milieu artistique, au début des années 1950. Il séduit rapidement les férus en décrochant deux prix au music hall « El Arbi » avant de rejoindre, grâce au concours de Mahieddine Bachtarzi, l’opéra d’Alger où il interpréta avec brio Magrounet Lehwahjeb.
Avec Mahboub Bati, son compositeur favori, le cheikh continuera son ascension fulgurante après l’indépendance et conquit les cœurs de tous les mélomanes à travers ses chefs-d’œuvre, alliant la perfection et la modestie, ce qui lui a valu popularité et admiration. Mettant à profit son aura, il a réussi à apporter sa touche personnelle et il est devenu par la force des choses une figure emblématique incontournable.
El Hachemi Guerouabi fera aussi de la comédie et jouera dans plusieurs pièces et dans de nombreux sketches. L’autre passion qui attira l’enfant d’El Mouradia n’est autre que le football. D’ailleurs, il s’est distingué comme un redoutable attaquant durant plusieurs saisons sous les couleurs de l’équipe de son quartier, en l’occurrence la Redoute AC. Le rossignol du chaâbi nous quitta le 17 juillet 2006.