Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Marché des assurances 2012

Date de création: 07-02-2013 21:58
Dernière mise à jour: 11-04-2013 16:00
Lu: 355 fois


FINANCES – ASSURANCES - MARCHE DES ASSURANCES 2012

ASSURANCES – MARCHE 2012

Le chiffre d'affaires du secteur des assurances algérien a augmenté de 14% à 99,9 milliards (mds) de dinars en 2012, selon un bilan consolidé (mercredi 10 avril 2013)  du Conseil national des assurances (CNA).

Cette croissance est supérieure à celle prévue initialement par le Conseil qui tablait sur une évolution de 11% à 95,7 mds de dinars des primes d'assurances accordées en 2012. Le secteur avait réalisé un chiffre d'affaires de 24,4 mds de dinars durant le 4e trimestre de 2012, en hausse de 20% par rapport à la même période de 2011, selon le bilan obtenu par l'APS. Les primes d'assurance avaient totalisé un montant de 87,5 mds de dinars en  2011. Les assurances de dommages (automobile, IARD, crédit, agricole et transport) ont, à elles seules, réalisé un chiffre d'affaires de 92 mds de dinars en 2012, en hausse  de 15% par rapport à 2011, alors que les primes des assurances de personnes (AP)  ont atteint 6,7 mds de dinars, en baisse de 4,9% par rapport à 2011 (contre une prévision  de baisse de 16%) et une part de marché de 6,8%.
Les primes de l'assurance automobile sont passées à 52,2 mds de dinars en 2012, soit 54% de la totalité du chiffre d'affaires de la branche, contre 43,4 mds de dinars en 2011, en hausse de 20%, selon le CNA. La branche IARD (incendie, accidents et risques divers) a contracté  31,7 mds de dinars de primes (+10,4%) en 2012. La Cat-Nat (assurance contre les effets des catastrophes naturelles), qui génère 5,8% du chiffre d'affaires de la branche, évoluait de 2,4%.
Les assurances agricoles ont enregistré des ventes totalisant 2,24 mds de dinars (+38,3%), les crédits-cautions 621,4 millions de dinars (+30%), alors que les assurances de transport étaient en baisse de 6,6% à 5,2 mds de dinars. Plus de 807 millions de dinars pour les assurances de personnes en 2012. Quant aux primes de l'assurance de personnes (AP), elles étaient de 6,7 mds de dinars en 2012 réparties à raison de 30,3% pour l'assurance vie et décès, 30,9% pour la prévoyance collective, 20,8% pour l'Assistance, 13,8% pour les  accidents «dommages corporels» et 4% seulement pour l'assurance maladie.
En ce qui concerne la bancassurance, elle a été engendrée à 95% par Cardif El Djazaïr (filiale de BNP Paribas), le reste ayant été produit par Caarama (filiale de la CAAR), Saps (SAA) et Axa Vie, selon le bilan. Le montant des sinistres réglés par les sociétés d'assurance de personnes a été de 807,5 millions de dinars en 2012, dont 67% consacrés à la «prévoyance collective».
«C’est un score que nous avons réalisé en 2012 à la suite de la séparation des activités — des assurances dommage et de personnes — qui a donné lieu à une  réorganisation du marché», s'était réjoui le président de l'UAR (Union des assureurs  et réassureurs),  Amara Latrous, commentant les estimations de croissance du secteur en 2012. Avant juillet 2011, le produit de l'assurance de personnes était généré par 12 sociétés d'assurance alors qu'à la fin 2012, le même produit n'était offert, en application d'une loi de 2006, que par sept sociétés spécialisées dans l'assurance de personnes. Avec l'arrivée de ces nouvelles sociétés, le marché algérien des assurances  est aujourd'hui composé de 23 compagnies.