Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Réassurance- Ccr

Date de création: 10-11-2012 18:11
Dernière mise à jour: 20-03-2013 14:12
Lu: 463 fois


ASSURANCES - REASSURANCE - CCR

Créée en 1973, la CCR qui a confirmé, auprès de l’agence de notation AM Best, son rating B+ pour 2011, a réalisé, au 31 décembre 2011, un chiffre d’affaires de 13,5 milliards DA contre 9,81 milliards de DA en 2010, soit une croissance de 37%. La part de la CCR sur le marché national s’élève à 49%, soit 12 690 millions DA contre 36% (9 173 MDA) en 2010 alors que ses acceptations internationales se situent à 819 millions DA contre 639 millions DA en 2010, soit 6% du chiffre d’affaires total. Ainsi, grâce à une politique de souscription rigoureuse et formalisée, la CCR a pu maintenir, en 2011, la bonne qualité de portefeuille dont le résultat technique est de 2 186 MDA contre 1 710 millions DA en 2010, en hausse de 476 millions DA (+ 27,84%). Avec cette marge technique réalisée et à l’appui d’une politique de placement prudente, ainsi que des frais opératoires contenus, le résultat net de l’entreprise, au 31 décembre 2011, s’établit à 1 773 millions DA contre 1 198 millions DA en 2010, soit une progression de 575 millions DA (+48%). La CCR occupe une forte position grâce notamment au relèvement de la cession obligatoire à 50% en septembre 2010, applicable dès le 1er janvier 2011.. La compagnie publique devra ainsi réaliser un bénéfice autour de 1,9 milliard (mds) de DA en 2012 contre 1,7 md de DA en 2011 où 355 millions de DA ont été affectés au titre des dividendes Le chiffre d’affaires réalisé par la compagnie publique avait progressé de 36% en 2011 contre 9 % seulement en 2010.
Ses parts de marché sont ainsi passées de 36% en 2010 à plus de 50 % depuis 2011. La croissance réalisée sur le marché interne est le fruit de plusieurs facteurs dont le développement des assurances Dommage mais surtout de l’application, dès 2011, de l’obligation faite aux compagnies d’assurance activant en Algérie à souscrire 50 % de leurs contrats de réassurance auprès du réassureur public. Cette obligation a été «très bénéfique non seulement pour la CCR mais pour le marché national aussi».
«Nous avons accumulé en deux ans une plus-value de la rétention nette de l’ordre de 4 mds de DA et c’est là où apparaît l’apport de la cession obligatoire à la CCR et au marché algérien des assurances»,  noté le PDG La rétention nette au niveau de la compagnie, qui représente l’ensemble des primes contractées moins le coût de la réassurance, est passée à 9 mds de DA en 2012 contre 7,5 mds de DA en 2011 et 5 mds de DA seulement en 2010. En 2012, la CCR avait augmenté son capital social le portant de 13 mds de DA à 16 mds de DA. La compagnie compte augmenter de nouveau son capital, de 3 mds de DA supplémentaires, d’ici à deux ans au plus tard,. Reconnaissant la «solidité financière» de la compagnie, l’agence mondiale de notation AM BEST avait accordé à la CCR en 2011 la note encourageante de B+ (bonne).
La conquête du marché international sera soutenue. Interrogé sur les ambitions actuelles de la CRR,  le Pdg a notamment évoqué l’accroissement de l’activité à l’international dès cette année. Il a souligné à cet égard que les performances réalisées par la compagnie ces dernières années ont été également générées par les efforts sur le marché international où elle a réalisé 8 % de son chiffre d’affaires en 2012, soit des primes estimées à 1,3 md de DA environ. «Nous nous attendons à un chiffre d’affaires de 1,3 md de DA à l’international en 2012 contre 900 millions de DA en 2011 et 600 millions de DA en 2010».
La CCR avait entamé un gros travail de marketing visant à conquérir de nouveaux clients sur le marché mondial en s’appuyant surtout sur l’amélioration de la qualité de ses ressources humaines. En ciblant la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord) et l’Asie notamment, la compagnie ambitionne de devenir un réassureur régional à moyen terme, a confié le responsable. A travers le déploiement à l’International, le réassureur public cherche surtout à «appuyer son activité nationale», selon son PDG.

 

_____________________________________________________

 

La Compagnie Centrale de Réassurance (CCR), unique réassureur sur le marché algérien, a réalisé un chiffre d’affaires de 16,4 milliards de dinars en 2012, en hausse de 23% par rapport à 2011, selon un bilan provisoire avancé par son PDG, M. Hadj Mohamed Seba mardi 19 mars 2013