Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Premier ministre - Sellal Abdelmalek

Date de création: 06-10-2012 17:49
Dernière mise à jour: 15-03-2014 16:26
Lu: 1891 fois


ADMINISTRATION - GOUVERNEMENT - PREMIER MINISTRE - SELLAL ABDELMALEK

 Abdelmalek Sellal, sans appartenance partisane,  nommé  lundi 3 septembre 2012 Premier ministre par le Président de la République, en remplacement de  Ahmed Ouyahia (Secrétaire général du RND) , a occupé plusieurs postes de  responsabilité, dont plusieurs portefeuilles ministériels.
D'une famille originaire de Kabylie, né le 1er août 1948 à Constantine, A. Sellal occupait avant sa nomination  à la tête de l'exécutif, le poste de ministre des Ressources en eau et assurait  l'intérim du ministère des Postes et des Technologies de l'information et de  la communication (MPTIC) depuis 4 mois, après les élections législatives de mai 2012.  Diplômé de l'Ecole nationale d'administration (ENA), il avait  assumé successivement les fonctions de ministre de l'Intérieur et des Collectivités  locales, de la Jeunesse et des Sports, des Travaux publics ainsi que des Transports.  Ayant exercé également dans le domaine de la diplomatie, en tant qu'ambassadeur  d'Algérie en Hongrie , A. Sellal avait été wali de Boumerdès, d'Adrar, de Sidi Bel-Abbès, d'Oran et de Laghouat.  Au sein de la fonction publique, le nouveau Premier ministre avait été  administrateur-conseiller technique, chef de cabinet à la wilaya de Guelma, conseiller technique au ministère de l'Education nationale, chef de daïra à  Tamanrasset, Arzew, wali hors cadre auprès du ministre de l'Intérieur et chef  de cabinet auprès du ministre des Affaires étrangères (du temps de Mohamed Salah Dembri). Il avait également été, à deux reprises, directeur de la campagne électorale du candidat Abdelaziz Bouteflika, pour les présidentielles de 2004 et 2009.

Il est connu pour son humour et son allure (malgré sa grande taille) sympathique ausi bien avec les journalsites qqu'avecc les responsables dfivers qu'il cotôyait lotrs des e svisites sur le tarrain.

Son épouse, Farida Sellal, ingénieur de formation ...à la retraite, consultante internationale, est connue pour sa maîtrise de l'art photographique (et ses expositions)  et pour son militantisme pour la conservation et la protection de l'Imzad, un instrument de musique (qui accompagne des chansons chantée surtout par les femmes) du Sud du pays en voie de disparition  . 

- Juste après sa nomination, A. Sellal a été "autorisé" (décret présidentiel) à "réunir son gouvernement"...comme d'ailleurs ce qui avait été fait avec Ahmed Ouyahia.

- Le nouveau gouvernement (voir fiche documentaire) est composé de 35 portefeuilles dont un ministère délégué et cinq secrétariats d'Etat. Trois postes sont confiés à des femmes On compte aussi l'arrivée de 14 nouveaux ministres et secrétaires d'Etat.Il y a trois  chefs de parti : MPA, PLJ, ANR...et le départ de certains "dinosaures" comme Abou Bekr Benbouzid, Said Barkat, Djamal Ould Abbas, El Hadi Khaldi, Nacer Mehal, Noureddine Moussa, Noureddine Zerhoubi, Abdelaziz Belkhadem....

- Large remaniement du gouvernememnt le mercredi 11 septembre 2013 (onze ministres partants) . A. Sellal est reconduit

- Jeudi 13 mars, devenu Directeur de la campagne électorale du candidat (élection du 17 avril 2014) A. Bouteflika, il est remplacé par Youcef Yousfi , ministre de l'Energie et des Mines , qui est chargé par le Président de la République d'assurer l'intérim de Chef de gouyvegn,emnt