Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Crédits extérieurs

Date de création: 11-05-2008 13:12
Dernière mise à jour: 11-05-2008 13:12
Lu: 577 fois


Suite à des "dérapages" dans l'endettement extérieur et après avoir noté une tendance à l'augmentation du recours aux crédits extérieurs par les sociétés publiques et privées, les banques et les administrations, le Chef du gouvernement souligne, en août 2004, dans une directive, que le ministère des Finances est seul mandaté pour apprécier l'opportunité à un crédit extérieur, mener sa négociation et en conclure l'accord .
En 2000, l'Algérie a contracté 914 millions de dollars de crédits. En 2001, le volume passe à 1,120 milliard de dollars. En 2002, il est de 1,400 et, en 2003, il atteint 1,906 milliard de dollars. Au total, l'Algérie s'est endettée pour 5,340 milliards de dollars dits concessionnels (avantageux). Le 11 mars 2005, le Chef du gouvernement, lors d'une conférence de presse, fournissait le chiffre de 7,2 milliards de dollars et citait Sonatrach et Air Algérie.