Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Plan d'action gouvernemental 2012 - Activité postale

Date de création: 26-09-2012 15:51
Dernière mise à jour: 26-09-2012 15:52
Lu: 442 fois


TLECOMMUNICATIONS - DOCUMENTS ET TEXTES REGLEMENTAIRES - PLAN D'ACTION GOUVERNEMENTAL 2012 - ACTIVITE POSTALE

(Extrait. Présenté par le Premier ministre Abdelmalek Sellal, à l'APN, mardi 25 septembre 2012)

Pour TIC, voir secteur INFORMATIQUE

 
43. Le Gouvernement mettra en œuvre les actions prioritaires suivantes à l'effet d'améliorer l'offre et la qualité des prestations de services au profit du citoyen :
- l'extension de 300 bureaux de poste par an, soit près de 10 % du réseau postal ;
- l'informatisation de 1.200 bureaux de poste, soit 1/3 du réseau, ainsi que la poste aux lettres ;
- la rénovation de 3 centres de tri régionaux ;
- la mise en service de 22 centres de distribution, soit 50% de l'objectif à long terme ;
- la généralisation à l'ensemble du réseau du suivi électronique des envois ;
- l'acquisition de 800 machines à affranchir intelligentes ;
- la transformation des télégrammes usuels en messages Web au niveau de tous les bureaux ;
- la généralisation de la traçabilité du courrier par l'utilisation du système postal international de l'Union Postale Universelle (UPU) ;
- l'élaboration du dispositif législatif visant à encadrer les activités de Télécommunication et de la Poste.
44.  Afin d'améliorer la qualité et la disponibilité des services financiers postaux, il sera procédé à :
- la réalisation du site de secours du centre informatique national ;
- le déploiement de 500 guichets automatiques bancaires et de 1.000 terminaux électroniques de paiement ;
- la production et le renouvellement de 3 millions de cartes CCP à puce ;
- la production d'un million de cartes prépayées pour l'instauration du porte-monnaie électronique.
45. Concernant la disponibilité des liquidités dans les bureaux de poste, le Gouvernement devra prendre les mesures urgentes et nécessaires à l'effet d'assurer une meilleure disponibilité des liquidités à travers l'ensemble du réseau postal du pays. Les services financiers postaux préfigurent d'ores et déjà des services bancaires en termes de mise à disposition de moyens de paiement diversifiés au bénéfice du plus grand nombre de citoyens aux petits revenus et de petits porteurs.