Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2005

Date de création: 19-09-2012 20:24
Dernière mise à jour: 19-09-2012 20:28
Lu: 404 fois


DEFENSE - INFOS' DIVERSES - INFOS' DIVERSES 2005

 



Janvier-Février-Mars-Avril 2005
- La féminisation des effectifs de la police est de 3% au total (Malaisie: 8%, France: 20%, Italie: 20%…..et certains autres pays arrivent à 40%)
- Plus de 200 dairates restent (début 2005) démunies de commissariats de police
- 300 mairies ont été incendiées par les terroristes …avec toutes leurs archives
- 5000 cadres s'estiment lésés par les "enquêtes administratives"
- Depuis 1999 (et à janvier 2005), 10 000 policiers ont subi des tests psychologiques
- En 1997, 11 policiers se sont suicidés
- Il y a 190 définitions du terrorisme , selon Alex P. Schmidt qui indique cela dans un livre paru en 1983 ("Le terrorisme politique")
- Le terrorisme a fait , en une décennie, plus de 150 000 morts et occasionné plus de 31 milliards de dollars de dégâts et de pertes (selon A. Bouteflika, mercredi 23-2-05 à la Maison du Peuple)
- Sur 116 691 policiers (février 2005) 7535 sont des femmes
- Selon la Cncppdh (fin février 2005) il a été recensé, dans le rapport sur les disparus, 6146 cas de disparitions intervenues de 1992 à 1998…..et il n'y a pas eu de cas de disparition depuis avril 1999. Et, durant les années noires du terrorisme , 500 000 algériens ont été "entendus" par les institutions de l'Etat, dont "la plupart ont été déférés puis condamnés ou relâchés"

- Il y a, selon le Cnppdh, 3000 tombes d'enterrés sous X


Mai- Juin-Juillet-Août 2005
- 13000 mines antipersonnel , placées par des terroristes ont explosé durant les années 90. Ces pièges ont fait 4000 morts et 13000 blessés….L'Anp a réussi à situer puis à désamorcer quelque 20 000 bombes
- L'explosion des mines antipersonnel a provoqué plus de 7000 victimes recensées , plus de 500 veuves et plus de 950 ascendants de victimes pris en charge
- La Paf , avec 7000 agents, contrôle 34 aéroports, 12 ports et 22 centres de contrôle terrestre
- Une combinaison destinée aux artificiers et aux démineurs coûte 10 millions de dinars
- Le chien Reidy , relevant de la brigade canine, a détecté en moins de 6 mois , 150 kg de drogue et de psychotropes dissimulés , notamment dans certains quartiers , à l'Aéroport d'Alger et dans d'autres points de contrôle
- De 110 000 policiers , mi-2005, les effectifs de la police devraient augmenter jusqu'à atteindre 170 000 d'ici 2009
- En 2005, la Protection civile compte près de 30 000 agents (22 000 en 2000), soit1 sapeur pour 1000 habitants, une tendance qui répond aux normes universelles.
- De 1963 à 1988, 7 819 120 mines ont été éliminées et 50 000 hectares de terre nettoyées.
- Le nombre de disparus , reconnu officiellement (août 2005) comme l'œuvre d'agents de l'Etat s'élève à 6146 (7000 plaintes déposées par les familles au niveau de la Justice).
- Selon Me Ksentini, président du Cccpdh (31 août 2005), environ 500 000 personnes ont participé à des actes terroristes, soit activement, soit en servant de relais ou de soutien.
- Selon le Président de la République, 150 000 citoyens ont été tués par les groupes armés et 6000 armes (sur les 12 000) ont été récupérées auprès des "repentis".


Septembre- Octobre- Novembre-Décembre 2005
- Interviewé par El Watan (Mardi 27 septembre 2005), Hocine Ait Ahmed avance le chiffre de 200 000 morts dus au terrorisme. Quant au Président A. Bouteflika (Meeting du lundi 26 septembre à la Coupole), "il sait qu'il y a eu 150 000 morts et 30 milliards de dégâts matériels. Mais depuis 1999, il n'y a eu que 7 disparus"
- En 1997, les effectifs des Patriotes étaient estimés à quelque 150 000 hommes sur tout le territoire national ( organisés en 5000 groupes d'auto-défense et gérés par le décret exécutif 97/04). Le groupe le plus important était celui de Zidane El Mokhfi (plus de 3000 hommes) .
- Durant le mois de Ramadhan, 5000 policiers ont été mobilisés à Alger pour assurer la sécurité 24X24
- L'Ibis, adopté par la Gendarmerie nationale depuis 2004, a permis d'enregistrer (à fin novembre 2005) 115 000 armes à feu à détention légale et 155 000 douilles. Le système permet de déterminer une arme à feu à partir d'une douille ou d'une balle.
- L'Algérie qui compte 30 000 sapeurs pompiers a un déficit de 20 000
- Il y aurait, en février 2006, plus de vingt Algériens détenus à Guantanamo