Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2005

Date de création: 15-09-2012 20:53
Dernière mise à jour: 15-09-2012 20:59
Lu: 710 fois


AGRICULTURE - INFOS' DIVERSES - INFOS' DIVERSES 2005


-     7,5 milliards d'hectares sont menacés par la désertification       
Le marché des semences et plants s'élève à 36 milliards de dinars
-     Depuis le lancement du "Barrage vert" dans les années 70 qui prévoyait la plantation d'arbres sur une superficie de 3 millions d'hectares par les effectifs de l'Anp, seulement 200 000 ha ont été plantés
-     La lutte anti-acridienne a coûté , à janvier 2005, 13 milliards de dinars
-     Le stock de ressources pêchables est évalué à 160 000 tonnes/an ( la masse disponible étant évaluée à 500 000 tonnes) mais la production annuelle n'est que de 140 000 tonnes/an (135 000 en 2005), et le chiffre d'affaires serait de 34 milliards de dinars , et ce sans compter les produits de l'aquaculture.
-        A la fin 2004,160 000 hectares de surfaces agricoles ont été détournés pour servir à d'autres fins, envahis essentiellement par le béton
-        Il y a 3,6 millions d'ha de surfaces agricoles utiles (Sau) dont plus de 400 000 ont été mis en valeur depuis le lancement du Pndar en 2001 (dont 79 000 ha en 2004). La surface des vergers est passée de 517 000 à 900 000 ha
-        L'Algérie importe le lait à hauteur de 600 millions de dollars. La production nationale est passée de 1 milliard de litres/an en 1999 à 2 milliards en 2004. La moyenne annuelle de consommation par hbt est estimée à 100 litres
-        500 petites entreprises privées activent dans le secteur de la collecte de lait
-        540 tonnes de produits laitiers algériens ont été exportés en 2004
-        En 2004, 37 000 génisses pleines ont été importées
-        Jusqu'à mi-mars 2005, l'Etat a décaissé 17,2 milliards de dinars pour faire face à l'invasion du criquet pèlerin
-        Entre 1963 et 2004, la superficie globale des forêts ravagées par le feu s'est élevée à plus de 1 million d'hectares . Au cours de la même période, 33 657 foyers d'incendie ont été dénombrés
-        A la fin avril 2005, toutes les wilayas ont achevé leur Ppdr (plan de proximité de développement rural) soit un total de 9000 projets identifiés à travers les 9850 localités du pays, au profit de 795 000 familles (5 millions de personnes).
 

-        Les viandes rouges bovines représentent 35% de la production des viandes rouges
-        Il y a 3 662 armateurs et quelque 35 000 marins recensés par la Cnasat
-         3,3 milliards de dinars ont été engagés à ce jour (début mai 2005) dans la mise en valeur du lac Fetzara
-        Les ressources halieutiques nationales , estimées à 160 000 tonnes/an sont inexploitées….car la grande majorité de la flottille de pêche est actuellement (selon le ministre de la Pêche, 9 mai 2005), dans la région côtière , dont la profondeur ne dépasse pas les 200 m. Les zones de plus de 502 m sont encore (en 2005) inexploitées
-       Le dernier recensement des ressources halieutiques (avant celui de 2003-2004) remonte à 1982. Il consistait à localiser la densité de poisson bleu à travers la bande littorale (l'opération a été précédée de 2 autres études du même genre effectuée en 1972 et 1979)
-       En 2005, selon le Syndicat national des vétérinaires de la Fonction publique, il y a 1300 vétérinaires fonctionnaires dont 1200 sont adhérents au syndicat
-        L'Algérie consomme à peine ¼ de litre/an d'huile d'olive alors que le Français en consomme 5 l/an
-        La superficie globale maritime de l'Algérie est de 9 millions d'hectares en Méditerranée. Mais , seulement 2,2 sont exploités faute de carte maritime. Une première carte a été établie en 1982 par les français. En 2003-2004, 7 cartes de chalutage plus détaillées (sauf pour les côtes de la wilaya de Tipaza, au plateau accidenté) ont été élaborées par le navire océanographique espagnol Vizconde de Eza
-        L'Algérie exporte entre 3000 et 4000 tonnes de produits de pêche vers l'Ue (surtout la France, l'Espagne et l'Italie….et surtout des poissons dits "nobles": crevette, langouste, daurade, rouget, espadon..)
-        La production nationale de produits de pêche est de 139 000 tonnes/an….ce qui ne répond qu'à 50% de la demande nationale. L'Algérien ne consomme que 5 kg de poisson/an alors que les normes internationales prévoient 6,2 kg par personne/an.
-        L'horticulture spécialisée des rosacées ne dépasse pas les 100 hectares en Algérie….Au Maroc et en Tunisie, les superficies de 100 ha à 150 ha sont cultivées par un seul horticulteur contre 4 ha à 5 ha en Algérie.
-        L'Algérie ne cultive que 25 variétés de roses….alors qu'il en existe 20 000 à travers le monde
-        La superficie de la forêt algérienne représente 3 670 000 ha dont 1 876 000 de maquis
-        La protection civile a enregistré , en 2004, la destruction par les incendies de 17 821 ha de forêts dans 33 wilayas (8000 ha en 2003). Nombre d'interventions: 1439. Tlemcen est la plus touchée avec 8209 ha , suivie par Bejaia avec 1 632 ha, Batna avec 1 105ha… 698 palmiers ont été détruits dont 2550 uniquement à Biskra.
-        La lutte anti-acridienne a coûté à l'Etat 26 milliards de dinars (2003-2005)
-        Le nombre de mutualistes inscrits à la Cnma est passé de 34 000 en 2000 à 143 000 en 2004 et le Ca de la Cnma est passé de 14 milliards de dinars à 60 milliards (de 2000 à 2004)
-        Les parcours naturels d'une superficie globale de 2 122 428 ha sont (en 2005) à un niveau de dégradation avancé: près de 85% dont 60% sont classés fortement dégradés
-        Les terres agricoles du domaine privé de l'Etat occupent une superficie de l'ordre de 2,8 millions d'hectares, soit 35% de la superficie agricole utile. Plus de 2,5 millions d'hectares ont été attribués à plus de 210 000 producteurs organisés en 96 629 Eac et Eai; 30 519 Eac représentent 1 841 000 ha et 66 110 Eai représentent 674 000 ha.
-        Selon une étude du Ceneap (diffusion en juillet 2005), le monde rural représente 40% de la population algérienne et ce taux de ruralité atteindrait en 2010, près de 20% , alors que celle en chômage représente 38%. .
-        La population active occupe entre 15 et 20% , alors que celle en chômage représente 38%. Il faut dire que la moyenne des chômeurs par commune est de 25% à 30%, touchant notamment la catégorie des 20-29 ans, donc l'équivalent de 60% des personnes au chômage dans les zones rurales.
-         250 000 ha nouveaux de zones de pêche découvertes n'ont jamais été exploitées (en 2005)
-         Le Pnda (selon l'Itaf) a fait passer le vignoble algérien de 20 750 ha en 1999 à 45 380 en 2003…..Mais , la gamme des cépages reste déséquilibrée , l'encépagement étant dominé par les cépages doubles fins (Cinsault et Merseguerra) pour plus de 60% alors que leur limite devrait tourner autour de 20%.
 

-         A mi-septembre 2005, 60 millions de bouteilles de vin étaient (encore) en stock à l'Oncv; ceci à cause d'une surproduction et à une stagnation de la consommation.
-         Selon le Chef du gouvernement (dimanche 18 septembre, Médéa, lors d'un meeting ) , un million de têtes de bétail transitent annuellement par les frontières.
-         L'Algérie importe annuellement 100 000 tonnes de semences de pomme de terre.
-        Depuis la mise en place du Pnda, les pouvoirs publics ont consenti depuis l'année 2000, la somme de 100 milliards de dinars en termes de réalisations tandis que le nombre d'emplois créés grâce aux multiples dispositifs est estimé au 1er semestre 2005 à près de 898 000 postes d'emploi dont 75 776 ont été réalisés au cours du 1er semestre.
-         La production céréalière a atteint en 2005, 35 millions de quintaux alors qu'elle a été de 42,7 millions de qx en 2004.
-         Dans le cadre du Pnda, à septembre 2005, 676 projets ont été engagés pour une superficie de 693 668 ha, soit 109% de l'objectif, dont 365 261 ha mis en valeur, soit 53% des engagements.
-         L'oléiculture occupe 235 000 hectares
-         Du 1er juin 2005 au 30 septembre 2005, il a été enregistré par la Dg des forêts 2150 foyers d'incendie ayant parcouru une superficie totale de 27 617 ha dont 14 362 ha en forêt, soit une moyenne de 18 foyers par jour et 7 ha de forêt par foyer.
-         Durant le seul premier semestre 2005, 12 240 hectares ont été reboisés dont 7435 ha d'arbres forestiers, 4785 ha d'arbres fruitiers et 20 ha de pâturages. En cinq ans (2000-2004), 168 517 ha ont été reboisés , soit 86% des objectifs escomptés.
-         Au cours des cinq dernières années , l'Etat a accordé 229 milliards de dinars à 325 000 exploitations créant ainsi 923 000 emplois (Déclaration du ministre à l'Apn, mardi 25 octobre 2005).
-         La surface globale du patrimoine forestier est estimée à 4,1 millions d'ha , soit un taux de 11% de boisement pour le nord du pays . Le Plan national de reboisement (Pnr) a pour objectif l'amélioration de ce taux en le portant à 13%.
-         Le haras national de Chaouchaoua de Tiaret (ex-Jumenterie) a exporté en novembre 2005, vers le Brésil ,neuf chevaux , 8 purs-sangs arabes et un barbe pour un montant total (fret compris) de 120 000 dollars . La ferme (pilote) dispose d'un parc équin de 65 chevaux , avec un taux de fertilité de 95% (85% en Europe).
-         L'Algérien consomme en moyenne entre 90 et 100 litres de lait par an.
-         L'importation de la matière première nécessaire à la fabrication de lait coûte à l'Etat 600 millions de dollars/an
-         L'Algérie a produit , en 2004, 23 millions de tonnes de céréales contre 25,9 en 2005. La production mondiale se situe, quant à elle, à 610 millions de tonnes.
-         L'Algérie importe , chaque année, 1,8 million de tonnes de blé du Canada dont 800 000 tonnes de blé dur (40 à 45% de ses besoins)
-         La production nationale de médicament animal couvre actuellement (fin 2005) 20% des besoins du marché qui sont évalués à 30 millions de dollars par an.
-         Le cheptel ovin en Algérie a atteint , en 2005, quelque 19 millions de têtes contre 17 millions en 2004. Quant au cheptel bovin, il atteint environ 1,5 million de têtes;
-         Selon le schéma national de l'aquaculture présenté en Conseil de gouvernement le mercredi 14 décembre 2005, 286 sites sont disponibles pour l'activité qui peut produire 240 000 tonnes et créer 400 000 emplois.
-         Les projets de proximité de développement rural (9100) concernent directement ou indirectement 5 à 5,5 millions de personnes.
-         L'Algérie importe entre 100 000 et 110 000 tonnes de café par an et l'Algérien en consomme 3 kg par an (Maroc: 1 kg, Finlande: 13 et Usa: 5).
-         La part de l'informel dans le marché du café en Algérie se situe entre 60 et 70%
-         En 2005, la production en pomme de terre s'est élevée à 160 000 tonnes/an alors que les besoins nationaux sont de 210 000 à 220 000 t/an . En 2004, 135 000 tonnes ont été produites, 110 000 t en 2003 et 91 000 t en 2002.
-         130 000 ha de terres agricoles ont été détournées de leur vocation depuis 1962.
 .