Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2005

Date de création: 15-09-2012 19:13
Dernière mise à jour: 15-09-2012 19:17
Lu: 509 fois


HABITAT - INFOS ' DIVERSES - INFOS' DIVERSES 2005

 
- Seulement entre 20% et 30% des loyers (des Opgi) sont recouvrés (35% selon le ministre, en janvier 2005)
- Le parc national de logements est évalué à 5,9 millions d'unités avec un taux d'occupation moyen de 5,47
- Début 2005, 50 000 logements n'étaient pas encore distribués sur les 89 000 livrés en 2004
- Le Dg de l'Aadl s'engage (Dimanche 9 janvier 2005) à livrer, avant la fin de l'année en cours, environ 2 700 logements construits selon la formule de la location-vente. En 2004, seulement 5 063 logements ont été réceptionnés sur les 12 000 programmés
- Une population de 60 000 habitants vit à proximité des pipelines longeant Hassi Messaoud. Les 1850 logements - cité des cadres du secteur pétrolier - réalisée au lendemain de la création de la commune de Hassi Messaoud, soit en 1984, sont traversés par une canalisation de 48 pouces .
- Les besoins du marché national en céramique sont estimés à 150 000 m2/jour
- Il y a 597 villes en Algérie
- En 1996, seulement 4 de nos villes dépassaient 100 000 habitants. Ce nombre est passé à 30 en 1998
- Ils sont 7 000 architectes en Algérie
- En 1998, la population urbaine représentait 58,30% soit 16,9 millions d'habitants localisées dans 579 agglomérations. En 2010, ce taux atteindra 70% et passera à 80% à l'horizon 2005.
- 40% des hbts du pays sont localisés dans la bande du littoral qui représente 1,9% du territoire et environ 25% des hbts sont localisés dans les zones telliennes soit 2,1% du territoire
- 65% de la population sont concentrés sur une superficie ne dépassant pas 4% du territoire, 25% des hbts sont localisés dans les Hauts plateaux sur une superficie qui représente 9% du territoire et seulement 1% de la population occupe une superficie qui représente 87% du territoire national au Sud du pays.
- En 2005, 100 études sont entreprises concernant les villes.
- La Casbah a été classée, en 1991, patrimoine national et, en 1992, patrimoine universel par l'Unesco
- La région de Chlef a un parc immobilier préfabriqué estimé à 20 000 unités (chalets) construits, pour la plupart, au lendemain du séisme du 5 octobre 1980. Sur les 18 316 chalets recensés, à la fin mars 2005, 11 947 ont été cédés à leurs locataires, 6 369 sont encore propriété de l'Etat alors qu'à Ain Defla 469 unités sont encore biens publics, tandis que 3 223 ont été achetés par leurs occupants. La restructuration totale (construction en dur) nécessite une enveloppe de plus de 40 milliards de dinars
- Jusqu'à juillet 2003, il y avait 520 900 habitations précaires réparties sur 3 791 endroits au niveau national. Et, durant ces dernières années, l'Etat a détruit 57 827 habitations précaires dans plusieurs wilayas dont Alger, Annaba, Médéa, Tébessa et Guelma (Le ministre de l'Habitat, Apn, 17-3-2005)
- Le parc national du logement est évalué à 5,9 millions d'unités en 2004 pour une population estimée à 32,3 millions d'habitants avec un taux d'occupation moyen par logement (Tol) à l'échelle nationale de 5,47 (selon le ministre de l'Habitat, avril 2005)

- Pas moins de 115 000 logements constituent le parc à rénover (à partir de 2005) à travers les villes de Annaba, Alger, Constantine et Oran pour une enveloppe de plus de 52 milliards de dinars
- La consommation algérienne de pierres dimensionnelles est de 23 000 tonnes/an, loin des pays comme la Turquie qui en consomme 2,7 millions ou de l'Italie qui en utilise près de 600 000 tonnes
- En 2005, il existe 2 762 agences immobilières qui activent sur le territoire national sans parler de celles qui travaillent dans l'informel. A elle seules, la wilaya d'Alger comprend 43,22% des agences
- 150 000 constructions réparties sur les 457 communes de la wilaya d'Alger sont considérées ,par les autorités compétentes, illicites. Aucun des propriétaires ne possède un acte délivré par les services des Domaines et dont le prélable est un Plan d'occupation du sol relevant du service du Cadastre
- 22 000 entreprises ont été recensées dasns le secteur du bâtiment, en avril-mai 2005
- Il existe une centaine de regroupements d'habitations (villes et villages) sur la bande du littoral qui ne représente que 1,4% de la superficie totale de l'Algérie, occupée par 45% du total de la population . 25% de la population habitent le Tell (soit 2,6% de la superficie globale) et 10% habitent le Sahara qui représente 87% de la superficie totale du pays
- Les habitations en pré-fabriqué attribuées aux sinistrés du séisme de Boumerdès représentent l'équivalent de la viabilisation d'une ville de 100 000 habitants. Les 15 467 unités en préfabriqué ont été regroupés sur une centaine de sites aménagés sur 300 hectares.
- Selon la Dgsn (Fin août 2005), durant les 13 dernières années, les ¾ des constructions sont illicites (30 000 contrevenants chaque année).



- L'année 2005 (janvier-août) a vu l'attribution de 5 000 permis de démolir, surtout des maisons coloniales qui sont au nombre de 50 000 répertoriées sur l'ensemble des communes.
- La Bdl a débloqué entre 2000 et le 31 mars 2005 quelque 14,5 milliards de dinars pour le "Crédit immobilier" et ce pour 21 000 dossiers étudiés favorablement, ce qui place la banque au 2ème rang en termes de parts de marché, avec 40% en quantité et en valeur.
- La wilaya d'Alger compte 10 000 caves (500 immeubles) régulièrement inondées par les eaux usées.
- Il y a, à fin avril 2005, 2 762 agences immobilières inscrites au Registre du commerce, mais seules 300 d'entre-elles sont membres de l'Union nationale des agences immobilières.
- L'Algérie a réalisé, en trente ans, 600 regroupements urbains, 300 zones d'habitations urbaines (Zhun) et 30 villes nouvelles….."sans l'établissement, au préalable, de plans d'urbanisme, ni d'aucune aide architecturale et sans planification" (Chérif Rahmani, mercredi 14 décembre 2005)
- Les grandes villes connaîtront un flux de 15 millions d'habitants d'ici ) 2025.
- Durant l'année 2005, la Fgcpmi a garanti 247 projets (17 512 unités dont 14 541 logements)
- Entre 1998 et 1999, sur décision du gouvernorat d'Alger, 90 villas datant de l'époque coloniale et appartenant aux services des Domaines publics ont été cédées à des prix symboliques à des personnalités de l'Etat et à quelques privés.
- Il y a 624 942 logements sociaux locatifs (décembre 2005) dont les loyers oscillent entre 1 000 dinars et 5 000 dinars, la moyenne tournant autour de 2 000 dinars/mois . Le taux de recouvrement des loyers par les Opgi n'est que de 35% d'où une insuffisance de ressources.
- Depuis l'indépendance, environ 600 ensembles urbains ont été construits , ce qui équivaut à 30 nouvelles villes érigées (mais ne répondant à aucun plan urbanistique