Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2005

Date de création: 15-09-2012 18:55
Dernière mise à jour: 15-09-2012 19:04
Lu: 437 fois


HISTOIRE - INFOS' DIVERSES - INFOS' DIVERSES 2005


- Messali Hadj a été exilé au Gabon, à la veille des manifestations du 8 mai 1945. Il y séjournera plus d'une année
- La première Assemblée nationale comportait 16 députés d'origine européenne sans compter ceux des Assemblées locales
- La nationalisation des terres agricoles a coûté 30 milliards d'anciens francs au Trésor public (Frais culturaux), selon Redha Malek (conférence le 20 mars 2005 à Oran)


-Selon le Pr Zahir Ihaddadène, 50% des étudiants grévistes en mai 1956 avaient rejoint le maquis
- Le Pr Yahia Bouaziz a recensé, à partir de 1830, et depuis que l'envahisseur français a mis les pieds en Algérie, 36 soulèvements populaires et ce sont 6,5 millions d'Algériens qui ont été tués (dont 1,5 durant la guerre de libération nationale)
- La dépouille de l'Emir Abdelkader, décédé le 26 mai 1883 à Damas, à l'âge de 76 ans, a été rapatriée à Alger le 4 juillet 1966 pour la mise en terre au carré des martyrs (El Alia) le 5 juillet 1966, jour du 4ème anniversaire de l'Indépendance de l'Algérie
- Salah Boubnider a hérité de son surnom, Sawt El Arab, parce qu'il aimait écouter, au maquis, l'émission diffusée sur radio Le Caire
- 160 rues d'Alger portent toujours, en juin 2005, des noms français
- Durant la guerre de libération nationale, il y eut 202 moudjahidine guillotinés, et on décompte 6 millions d' Algériens morts pour leur pays si l'on ajoute ceux qui ont pris part aux divers soulèvements contre le colonisateur
- Selon Mustapha Boiudina, président de l'Association des condamnés à mort, 500 condamnés à mort ont pu échapper à la sentence finale durant la guerre de libération nationale
- A la veille de la première guerre mondiale, l'Algérie musulmane comptait seulement 240 instituteurs, 40 bacheliers, 25 avocats et médecins


- Entre 1962 et 2004, 225 ouvrages ont été écrits sur le guerre de libération nationale, dont 161 édités en Algérie, 61 en France, 1 en Belgique , 1 en Suisse et 1 autre au Liban.
- Ce sont les tribus H'Chem de la vallée Ghris et les chefs de la zaouia de l'Ouest du pays qui ont fait allégeance (moubayâa) au jeune Abdelkader, fils de Mahieddine, le 27 novembre 1832, pour mener la lutte contre l'occupant français.
- L'occupant colonial a semé 11 millions de mines anti -personnel et 8 millions d'entre-elles ont été détruites par l'Anp au 8 mars 2005, auxquelles il faut ajouter celles laissées par les groupes terroristes et dont le nombre n'est pas connu.
- Selon l'Andvma, 12 500 personnes environ ont été victimes des mines coloniales depuis l'Indépendance.
- Le bilan des festivités du 1er Novembre (cinquantenaire) fait état de l'enregistrement de 468 heures de témoignages d'anciens moudjahidine (168 cassettes audio). On a vu 17 conférenciers étrangers sur un total de 705 participants et 1 840 personnes ont participé aux séminaires nationaux. 5 ouvrages ont été édités et 40 autres ont été réédités. 40 recueils de poésie sur la Révolution ont été édités .
- Selon le ministre des Moudjahidine (samedi 4 décembre 2005), il y a 73 000 associations nationales et locales à caractère culturel et historique
- Le ministre des Moudjahidine a édité 80 titres (à fin novembre 2005) écrits par les moudjahidine, tirés à 1 500 ex chacun.
- Djilali Khellas, écrivain et journaliste, rapporte qu'en 1883, année de la mort de l'Emir Abdelkader, une agence de presse anglaise avait lancé un sondage mondial : "Quel est l'homme du XIXème siècle?". L'Emir Abdelkader a été proclamé "l'homme du 19 ème siècle".